Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Soma : l’izakaya (bistrot japonais) tout nouveau tout beau

Si je vous dis « restaurant japonais », spontanément, vous pensez… ? Sushi. Ou ramen pour les adeptes de la rue Sainte Anne. Seulement le Japon ne se limite pas aux cantines mono-plat. L’izakaya est probablement le meilleur moyen de (re)découvrir la richesse de cette subtile cuisine, l’izakaya étant l’équivalent du bistrot. Il n’y en a pas beaucoup à Paris (à ma connaissance, ils se comptent sur les doigts d’une main). Et ça tombe bien car un nouveau vient d’ouvrir dans Le Marais : Soma, rue Saintonge.

soma japonais izakaya paris

J’aime : l’ambiance conviviale et décontractée, animée de trente/quarantenaires entre potes.

J’aime : le principe de l’izakaya, à savoir commander plein de petits plats à partager, ce qui permet de s’ouvrir le palais et découvrir tout un éventail de saveurs.

soma izakaya paris

J’aime : la déco travaillée l’air de rien, entre murs en vieilles pierres pour le côté authentique et le bar central cerné d’une frise en manga pour s’occuper quand on vient en solo.

Soma izaka - restaurant japonais - salle

J’aime : le chapeau de paille du chef (ex-chef de Ploum, dans le 10e) qui lui donne un côté exotico-décalé-WTF.

J’aime : la délicatesse des plats, qu’il s’agisse du chinchard, des crevettes crues ou du poulpe. Mention spéciale au boeuf mi-cuit particulièrement tendre et parfumé, prédécoupé de telle sorte qu’on peut le déguster avec des baguettes, comme au Japon.

Soma izaka - restaurant japonais poisson

Soma izaka - restaurant japonais boeuf

J’aime : la carte des sakés, umeshu et autres alcools japonais qui se marient parfaitement avec les plats.

J’adore : le pain perdu et sa glace au thé vert, gourmand comme pas permis.

soma izakaya dessert pain perdu

J’aime : le sourire des serveurs, parce que des bôgosses à table, c’est jamais désagréable. Et pour ne rien gâcher, ils sont très sympas.

J’aime pas : la lenteur des serveurs. Comme dirait ma Mamie, on ne peut pas tout avoir, mais au resto cette lenteur est assez regrettable. Lent à la prise de commande, lent pour amener les plats pourtant prêts sur le bar, lent pour amener l’addition, confus dans l’ordre des plats (on demande des edamame en apéro, qui arriveront finalement après les entrées). On mettra ça sur le coup du rodage du resto.

J’aime pas : les prix qui grimpent vite. Le principe de l’izakaya étant de commander des petits plats à partager, la tentation est grande de trop commander. Pour 2 personnes, misez sur 2 entrées, 2 plats et 1 dessert à 2 cuillères. Résultat : on s’en sort pour 40 euros par tête, ce qui, dans l’absolu, n’est pas donné pour un bistrot. Seulement vous ne trouverez jamais un izakaya de qualité bon marché à Paris. Donc c’est le prix à payer pour l’expérience de l’éventail gastronomique japonais.

soma izakaya menu

 

Bon à savoir : ouvert midi et soir du mardi au dimanche (fermé le lundi). Comptez 40 euros par personne.

Soma – izakaya
13 rue Saintonge, 75003 Paris
Métro Filles du Calvaire ou Saint Sébastien Froissard
09.81.82.53.51
Page Facebook

Izakaya à Paris : Taishoken 3

Restaurants japonais à Paris : voir les rubriques « bar à sushi » et « restaurant japonais »

Vous avez aimé ce billet ? N’hésitez pas à le partager !

Commentaires(3 Responses)

Commentaire écrit par Soma : l'izakaya (bistrot japonais) tout nouvea... le mardi 28 octobre 2014 a 10:29

[…] Soma est un nouveau restaurant japonais, ouvert dans le Marais rue Saintonge. Un izakaya (l'équivalent du bistrot) très sympa au chef enchapeauté.  […]

Commentaire écrit par Angélique le mercredi 29 octobre 2014 a 20:20

Ah mais si tu aimes les izakaya il faut que tu testes Lengué dans le quartier Saint-Michel! C’est dans la même gamme de prix et la cuisine est tip top

Commentaire écrit par Aude le vendredi 14 novembre 2014 a 19:45

@Angélique : merci de la reco, je note !

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 25 oct 2014 dans les catégories 3e arrondissement, Asiatique, de 30€ à 60 €, En groupe, Japonais, Ouvert le dimanche, Tapas