Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Aoki : la pâtisserie japonaise à ne pas louper

Le plaisir est un art qui se travaille. Chez Sadaharu Aoki, Aoki pour les intimes, vous êtes servi. Signe particulier : une pâtisserie japonaise qui dépoussière les classiques français en y insufflant une sauce nippone. Résultat : chaque bouchée est une explosion de douceur et subtilité.

aoki paris

Les pâtisseries Aoki pourraient d’ailleurs être remboursées par la Sécu tant elles font du bien au corps et à l’esprit. Un shoot de kiff digne du Tramadol mais sans effets secondaires KisspasCool – pas même sur votre balance, les pâtisseries d’Aoki étant ultra légères, délestées de tout sucre ou matière grasse ajoutés souvent inutilement pour donner du corps à l’objet du désir.

La recette du bonheur ? Maître Aoki s’empare des bonnes vieilles pâtisseries françaises comme le chou à la crème ou le millefeuilles pour leur donner du pep’s, en y apportant une couleur japonaise. Plus léger donc, plus subtil, en mariant l’indémodable chocolat au macha, yuzu ou thé vert. Ce qui surprend en bouche mais aussi visuellement : des pâtisseries vertes, on n’y est pas vraiment habitués dans nos contrées.

Concrètement, on salive avec une tarte citron-yuzu, la tarte caramel sablé macha (pic ci-dessous), un biscuit nommé Bamboo mixant crèmes au chocolat et thé vert ou un biscuit mixant crème de macha et haricots rouges (pic au début du post). Et je ne vous parle même pas des chocolats qui sont élevés au rang d’oeuvre d’art…

tare aoki

Touche japonaise oblige, vous avez droit à des emballages choc, pas très écologiques mais carrément pratiques, puisqu’ils permettent de ramener ces douceurs à la maison sans les abîmer. Ces petits morceaux de cake joliment emballés à l’unité, c’est trop kawaï.

Les pâtisseries Aoki souffrent en revanche d’un problème : sur les 4 adresses parisiennes, seule une dispose d’un espace salon de thé (à Port Royal). Il faut donc prendre son courage à deux mains pour résister à l’appel de la tentation. Car manger un tel bijou dans la rue à la va-vite, croyez-moi c’est pêché. Mais si j’ai été capable d’attendre 5 heures avant de succomber (enfin) à la tentation, vous en serez capable aussi. Montée du désir et impatience oblige, les saveurs n’en sont que meilleures.

Forcément la qualité a un prix : comptez 5-6 euros la pâtisserie. Pas donné mais vous ne le regretterez pas.

 

Pâtisserie Sadaharu Aoki
sadaharuaoki.com / page Facebook

Boutique Ségur
25 rue Pérignon, 75015 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h

Boutique Vaugirard
35 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 10h à 18h

Boutique Port Royal
56 boulevard de Port Royal, 75005 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 10h à 18h

Boutique Lafayette Gourmet
Au 1er étage des Galeries, 35 boulevard Haussmann, 75009 Paris

 

Autre excellente pâtisserie japonaise : Ciel (Maubert-Mutualité)

 

Commentaires(3 Responses)

Commentaire écrit par scou le mardi 10 février 2015 a 10:56

Des pâtisseries sur resto de paris ? :)
Pour moins cher et meilleur, tu as Mori Yoshida.
Si tu as mieux que ça je suis preneur !

Commentaire écrit par Traiteur entreprise Paris le vendredi 20 février 2015 a 11:58

Merci pour les adresses, je vais m’empresser d’aller déguster ces magnifiques pâtisseries. Bonne continuation

Commentaire écrit par Cécile2qd9 le mercredi 19 octobre 2016 a 23:01

Autant je viens de poster un commentaire méchant sur La pâtisserie des rêves, autant j’ai encore le souvenir du goût de mes premiers gâteaux AOKI achetés au Lafayette Gourmet et ça doit dater du milieu des années 1990. Je suis une fan absolue.

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 09 fév 2015 dans les catégories 15e arrondissement, 6e arrondissement, 9e arrondissement, Asiatique, Avec enfants, Brunch, de 0€ à 15€, Insolite & original, J'adore, Japonais, Ouvert le dimanche