Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Racines, la perle du passage des Panoramas

Dans le plus que charmant passage des Panoramas, entre Bourse et Grands Boulevards, les restaurants s’enchaînent. Je les ai tous testés (ou presque) : la plupart n’ont guère d’intérêt si ce n’est celui-là, Racines, un bistrot de poche où le bon produit est le maître-mot. Une valeur plus que sûre où aller pour…

racines-passage-des-panoramas-paris

Réviser ses classiques. Le chef du Racines a tout compris. Plutôt que de se perdre dans des recettes abracadabrantes et des noms de plats ronflants, il se contente de valoriser le produit. Je ne sais pas si comme moi, vous avez eu droit à la cantine de l’école à ces immenses saladiers remplis de cubes rouges qu’on appelle betterave, inondée de sauce industrielle… Oubliés ces mauvais souvenirs, je redécouvre la délicatesse de la betterave et la note subtile qu’elle apporte au tourteau qu’elle enroule. Même constat pour la barbue meunière et ses légumes assortis : simple, sans chichi. Back to basics.

racines-75002-menu

S’émerveiller de Paris. Le passage des Panoramas, c’est le genre d’endroits qui rappelle que Paris est une ville sublime, des fois que vous l’auriez oublié. Un passage tellement charmant qu’on se croirait dans un film (et pour la petite histoire, c’est le plus ancien passage de Paris). Ne cherchez pas d’écriteau «Racines», le resto est installé chez un ancien marchand de vin, dont l’enseigne à l’ancienne a été conservée. Dans ce contexte, impossible de ne pas se sentir touriste de sa propre ville.

passage-des-panoramas-75002

Saluer Robert. Racines, c’est aussi un bar à vins. Enfin, cave, c’est vite dit puisque les bouteilles trônent aux étagères et dans la vitrine du resto. Si vous vous ennuyez, la lecture des étiquettes est un bon passe-temps, avec une pépite à la clé : la cuvée «Robert est un con» (Jura).

cuvée-robert-est-un-con

Bon à savoir : Un cadre de charme + des bons produits = une addition de catégorie «j’ai un bon boulot». Comptez 50 euros hors vin. Fermé le week-end.

Racines
8 passage des Panoramas, 75002 Paris (situer sur la carte)
Métro Bourse ou Grands Boulebards
01.40.13.06.41

Bon resto dans le quartier : Liza (libanais), Yamamoto (japonais)

Commentaires(13 Responses)

Commentaire écrit par Anne-Laure Miam le samedi 11 juin 2011 a 13:15

Superbe resto…qui a de l’humour qui tâche avec une telle étiquette :)
J’adore Coinstot vino dans le coin, en bon troquet accessible.

Commentaire écrit par Jaspevert le samedi 11 juin 2011 a 17:48

Bonjour,
Je suppose que vous vouliez parlez de ‘Tourteau’ en parlant des betteraves… :) (mais Tourtereau a son charme).
Plus sérieusement, je confirme la qualité de l’adresse!

Commentaire écrit par Ivan Valerio le dimanche 12 juin 2011 a 12:52

+1 pour le Coinstot Vino, vraiment une bonne adresse aussi, avec de chouettes produits.

Commentaire écrit par Aude le dimanche 12 juin 2011 a 19:58

@ Anne Laure : Coinstot Vino, on y va ensemble ?

@ Jaspevert : tourteau bien sûr, je devais être d’humeur rêveuse en écrivant ce billet 😉 C’est corrigé, merci

@ Ivan : tu confirmes donc que je dois y aller avec Anne-Laure (non non Anne-Laure, je te mets pas la pression…)

Commentaire écrit par Rey le lundi 13 juin 2011 a 8:55

Salut !
Ca fait pas mal de temps que je lis ton blog, ces temps ci tu parles beaucoup d’adresse un peu cheres pour ma bourse ! J’adore ce blog pour les cantines proposées… please continue ! Ps : tu nous parles presque pas des restaurants indiens délicieux qui sont au dessus de la gare du Nord alors que c’est l’endroit de Paris où on mange le plus sainement et pour le moins cher ! (7 euros entrée plat dessert, le tout délicieux, c’est dishny (World) !
Et plein d’autres…

Commentaire écrit par Aude le lundi 13 juin 2011 a 9:31

@ Rey : je te conseille de checker la rubrique 0-15 euros : http://www.resto-de-paris.com/category/prix/0-15

pour les restos indiens, j’en ai testé un bien samedi au Canal St martin, Marcel. Quant à la gare du Nord, je ne te cache pas que c’est un quartier où je ne vais jamais car loin de chez moi et de mon boulot, donc pas pratique pour moi. d’où le délaissement de certains quartiers… On mange aussi très sainement et pour pas cher du côté de la rue Ste Anne, quartier japonais de Paris, que j’ai pas mal couvert sur le blog.

Commentaire écrit par Lilith le vendredi 17 juin 2011 a 23:25

Je suis déjà passée par là, sans prêter attention aux restos (apriori de base : trop touristique).
Et je plussoie pour la betterave bien préparée en restauration : elle est rare mais qu’est ce qu’elle est gourmande!

Commentaire écrit par Avaneuilly le lundi 20 juin 2011 a 6:00

Il est étonnant que tu ne parles pas du Passage53, car le plus incroyable dans ce passage des Panoramas est qu’il abrite un 2étoiles, tout en discrétion certes mais néanmoins connu de tous les gastronomes !!!

Commentaire écrit par Aude le lundi 20 juin 2011 a 11:44

@ Avaneuilly : pour ne rien te cacher, j’aimerais y aller mais mon portefeuille dit non. Quand je serai un peu plus grande…

Commentaire écrit par La Flaneuse le mardi 2 août 2011 a 10:24

Superbe resto! J’adore!
Pour info, le passage a une nouvelle adresse qui vaut vraiment le détour : Le Diable Verre…

Commentaire écrit par Peterlina le mardi 10 avril 2012 a 1:54

Au premier abord tout semblait parfait: Un passage inconnu parisien, au 19e siècle presque intact. Il a vite fallu déchanter. Installés sans aucune direction, mis en face d’une carte aussi indigente que chère, on tente de se convaincre que le service et la nourriture expliqueront de tels prix. Jambons 18e, seulement deux autres entrées à 14e; poisson à 22 et veau à 32, soit: on s’attend à une cuisine précise et rafinée, et à un service irréprochable.
Las, tout déçoit. Les serveurs ne daignent même pas nommer le vin qu’ils lâchent négligemment devant vous, ne donnent aucune précision quant au prix. La nourriture est correcte avec des produits de bonne qualité, parfois trop gras, souvent trop peu recherchés pour justifier un tel tarif.
Arrivé au fromage, bonne surprise: la carte propose du pélardon et de la tome de savoie. Nous commandons cette dernière et le serveur semble hésiter: sans notre insistance à déterminer la nature du fromage,il nous aurait été servi du comté en lieu et place de tome.
L’addition est très salée pour un service déplorable qui donne un sentiment constant d’être escroqué sur la nature et la réelle valeur des produits servis.
Autrement dit, on n’est pas près de m’y revoir et je ne saurais vous recommander de passer votre chemin.

Commentaire écrit par Fiso le mercredi 30 avril 2014 a 12:24

J’avais été soufflée, lors de mon unique visite, par les merveilles que ce restaurant pouvait faire de racines et légumes oubliés et/ou anciens. C’était un petit budget, certes, mais fabuleux et les produits d’une grande qualité. Cependant, il me semble que Racines a fermé ?

Commentaire écrit par Aude le mercredi 28 mai 2014 a 11:09

@Fiso : non non ça n’a pas fermé, en revanche depuis ça a changé de propriétaire et je trouve que ça a baissé – alors que les prix, eux, sont restés au niveau

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 11 juin 2011 dans les catégories 2e arrondissement, Bistrot, de 30€ à 60 €, Traditionnel