Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Le Bistrot d’André

Le Bistrot d’André, c’est un cadre vieille France sympathique. Malheureusement la cuisine de nos grands-mères, alléchante à la carte, l’est beaucoup moins dans l’assiette.

Ambiance française entre l’hôpital Pompidou et le parc André Citroën

Des voitures, encore des voitures. Jusque dans les toilettes. Maquettes, réclames et photos, la décoration est dédiée aux Citroën, d’où le nom du restaurant. Un restaurant qui fait office de cantine pour les bureaux environnants, et quelques personnes âgées. La salle est toujours comble, ce qui entraîne un service long, mais souriant.

Cuisine familiale

Pour manger dans cette ambiance conviviale, mieux vaut être carnivore. La carte propose des viandes préparées à la française : rognons de veau, andouillettes 5A ou magret de canard (12 à 18 €). Pour varier les plaisirs, il y a aussi le plat et le menu du jour, à 13,5 € entrée/plat ou plat/dessert, 15,5 € la totale.

Râble de lapin et confit de canard : on en veut encore

Ce midi, je me suis laissée tenter par le confit de canard. Décevant. Il y a plus de graisse que de chair, les pommes de terre ne sont pas assez cuites. Enfin, c’est une demi portion. Une remarque partagée par mon compagnon de table. Le dessert sauve la mise, avec la mousse au chocolat maison.

Vous l’aurez compris, ça ne vaut pas le détour. Je vous conseille plutôt de traverser le trottoir et d’aller à la Chèvre et le Chou.

.
Le Bistrot d’André
232 rue Saint Charles, 75015 Paris (voir carte des restos)

Bons restaurants métro Balard : La Chèvre et le Chou (bistrot),  La Cave de l’Os à Moelle (buffet à volonté).

Posté par Aude dans les catégories 15e arrondissement, Bistrot, de 0€ à 15€, Traditionnel et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (2) commentaires

La Mosaïque

Une petite faim ? Si vous êtes dans le Marais, plutôt que de faire une halte boulangerie, arrêtez-vous dans cette miniscule échoppe à hot dog.

Les hot dogs sont présentés sur un chien bien culotté

Un hot dog, sinon rien. Car ici, c’est plat unique, à couvrir d’oignons frits ou pickles selon votre convenance. Certes, côté goût, ce n’est pas très raffiné. Mais les chiens chauds servis dans un vrai pain à hot dog se font rares à Paris.

Avec son gros cactus, ses plaques d’immatriculation ramenées de Floride ou la mosaïque rouge et blanche aux murs, cette kitchnette made in USA est un peu surréaliste dans le quartier très branché du Marais. Ou comment s’imaginer à New York le temps d’une commande à 2 €.

Edit du 9 février 2010 : J’y suis retournée… Lire mon nouveau billet (avec vidéo).

.
La Mosaïque
56 rue du Roi de Sicile, 75004 Paris (situer sur la carte des restos)

Manger vite fait-bien fait dans le Marais : L’As du Fallafel, Boulangerie Legay Choc (très bons sandwhichs), Minh Chau (vietnamien)

Posté par Aude dans les catégories 4e arrondissement, de 0€ à 15€, Traditionnel et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (6) commentaires

Sapporo (1er), un ramen sinon rien

Encore une bonne adresse dans le quartier japonais à Paris, idéale pour un déjeuner rapide, copieux et sain. A Sapporo, on mange face aux cuisiniers dans un esprit cantine.

Ramen, légumes en salade et riz : l’art de se rassasier pour 11 euros

A midi, la carte propose 8 menus ramen à partir de 11 €, soit un bol de pâtes fraîches japonaises dans un bouillon avec un accompagnement : raviolis gyoza, katsu don (riz garni) et autres curiosités nippones à tester selon votre témérité.

Des photos pour choisir son menu

J’ai goûté le C4 : ramen + riz + yasai itame. Cette salade tiède de légumes et fines tranches de viande est une délicieuse surprise. Mon ramen aux algues était bon, à condition d’aimer le « scouitch scouitch » des algues sous les dents. Un menu très copieux et tout aussi sain, dont on vient à bout l’estomac rassasié mais léger.

Manger face aux cuisiniers, c’est sympa mais à l’étroit

Deux bons points pour ce resto : d’abord chaque menu est assorti d’une photo, bien pratique pour choisir. Ensuite, le serveur n’hésite pas à vous mettre en garde contre certains plats gluants dont lui-même ne raffole pas.

Toutefois, l’ambiance y est moins vivante qu’à Higuma, une cantine du même genre située sur le trottoir d’en face. Comme il y a toujours la queue à Higuma, Sapporo est une bonne alternative pour ceux qui ne veulent/peuvent pas attendre.

Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h30, le dimanche jusqu’à 22h.

(Horaires et prix mis à jour le 13/03/2011)

Sapporo
37 rue Sainte Anne, 75001 Paris (voir Resto-Map)
01.42.60.60.98

Bon restaurant japonais: Higuma, Kadoya, Kintaro, Aki (spécialité d’okonomiyaki).

Posté par Aude dans les catégories 1er arrondissement, 2e arrondissement, Asiatique, de 0€ à 15€, Japonais et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (9) commentaires

Les 2 Singes

Perplexe. Voilà comment je suis ressortie des 2 Singes, un bar/resto sans prétention mais sympa pour boire un verre près du canal Saint Martin.

Une terrasse agréable dans une rue calme et peu passante

La première fois que j’y suis allée, tout s’est bien passé. Service efficace et aimable, assiette correcte (10 € la salade, 13 € la viande ou le poisson), clientèle d’habitués sans prise de tête. Pour les petites faims, la carte propose même des tapas. Bref, un lieu simple à retenir si l’on veut éviter les cafés surchargés du canal. D’où l’envie d’y retourner hier soir.

Patience et indulgence

Et là…c’est le drame (à lire avec la voix façon M6 Capital). Le serveur est tellement incompétent et désagréable qu’il vaut mieux en rire. Incapable de nous renseigner sur la carte, lent et autoritaire. C’est « le cerbère tranquille des 2 Singes », ironise une copine. Ajouter à cela un cuisinier esseulé pour gérer la bonne vingtaine de couverts.

Un accident, pensé-je. La faute au mois d’août qui retient en vacances le personnel habituel ? A n’essayer que si les restos alentours sont combles.

Les 2 Singes
42 rue des Vinaigriers, 75010 Paris (voir carte des restos)
01.46.07.97.12

Resto sympa près du canal Saint Martin: Santa Sed (chilien), La Madonnina (italien).

Posté par Aude dans les catégories 10e arrondissement, Bistrot, de 15€ à 30 €, En groupe, Traditionnel et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (5) commentaires

Le Pacifique

Vous cherchez un bon restaurant chinois ? Direction le Pacifique, dans le quartier chinois de Belleville. C’est ici que l’on mange les meilleures vapeurs de Paris.

Dans ce Pacifique-là aussi, il y a de gros poissons

Pour être sûr de ne pas se tromper, c’est simple : rendez-vous à la première page du menu aux « spécialités à la vapeur ». 25 spécialités à se pâmer le palais. Raviolis en tous genres, crêpes de riz fourrés, riz parfumés ou viandes préparées, vous ne serez pas déçu.

Pour une fois, pas d’huile dégoulinante ou pâte étouffe-chrétien. L’enveloppe des raviolis a du goût, l’intérieur est parfumé aux herbes comme la coriandre ou le persil.

Juste goût, juste prix

Mon conseil pour profiter pleinement du voyage : élaborer son propre menu dégustation. Piochez au hasard 5 ou 6 spécialités à la vapeur à partager à 2. Les crêpes de riz aux crevettes, au porc laqué ou, mes préférées, au bœuf, sont particulièrement bonnes. Le riz gluant étuvé dans une feuille de lotus est étonnamment parfumé, et se marie bien aux vapeurs.

Assortiment de raviolis, crêpes de riz et riz parfumé : un régal pour 2

Chaque plat coûte 4 à 5 €. Donc à 2, on se régale pour une vingtaine d’euros. Au Pacifique, c’est le juste goût, et le juste prix.

Les enfants (et les plus grands) adoreront les deux aquariums de gros poissons qui vous accueillent jusqu’à 1h30.

Edit du 18 février 2009 : J’y suis retournée, toujours aussi bon ! Voir la critique.

Le Pacifique
29-35 rue de Belleville, 75019 Paris (voir carte des restos)
01.42.49.66.80

Bonnes vapeurs à Paris : Nouveau Village Tao Tao (Place d’Italie)
Bons restaurants chinois : Fleurs de Mai.

Posté par Aude dans les catégories 19e arrondissement, Asiatique, Chinois, de 0€ à 15€ et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (11) commentaires

Le Relais Gascon (18e), chiche de finir ta méga salade ?

On aurait pu l’appeler « L’entre potes » ou « A la bonne franquette ». Sur la butte Montmartre, ce resto est rempli de bons vivants qui ont rangé le tableau de calories pour se régaler de spécialités du sud-ouest.

La star de la carte, c’est la salade. Attention, je ne vous parle pas de trois feuilles de laitue qui se battent en duel avec deux pousses de soja. Non non, je vous parle d’une salade version Gargantua qu’on peine à terminer.

Servies dans des saladiers individuels, elles sont recouvertes de pommes de terre sautées à l’ail, spécialité de la maison. Coupées en fines lamelles et pas (trop) grasses, c’est délicieux.

Des salades au format XXL

Ces plats à 11 € font rimer quantité avec qualité. Les produits sont frais et l’œuf au plat de la « fraîcheur » (ma préférée) cuit à point. Seul bémol : la sauce, probablement industrielle, noie les ingrédients au fond du saladier. L’alternative : demander, avec le sourire, une « SAP ». Sauce à part, pour les intimes.

La carte propose aussi des plats du sud ouest, comme le magret de canard ou l’andouillette. Que je n’ai jamais testés, ni vus sur les tables voisines.

Le tout est servi par de charmantes demoiselles dans une ambiance conviviale, parfois bruyante, mêlant jeunes Parigots et touristes qui ont fait le bon choix. Pourtant, vu d’extérieur, le Relais ressemble à un bar PMU. Mais une fois franchi la porte, on se laisse vite séduire par l’esprit « bonne bouffe » des lieux.

Nocturnes et noctambules, vous y êtes accueillis 7 jours sur 7 de 10h30 à 2 heures.

Mise à jour le 2/2/2011 : Les prix ont (un peu) augmenté. Salades à partir de 10,50 (soit 1 euro de plus), plats entre 10 et 15 euros.

Le Relais Gascon
6 rue des Abbesses, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.42.58.58.22

site web

Restaurants sympas à Montmartre : Pepone Cafe (pizzeria), Carajas (brésilien), Le Doudingue.

Posté par Aude dans les catégories 18e arrondissement, Bistrot, de 0€ à 15€, Salades, Traditionnel et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (8) commentaires

Le Boeuf couronné (19e), pour le plaisir des carnivores

Amis carnivores, vous êtes ici chez vous. Les meilleures viandes de Paris se dégustent dans cette institution historique. Mais attention, la qualité du décor et de l’assiette a un prix.

Déco brasserie chic avec les tables dressées en rang d’oignon

Le Bœuf Couronné, c’est d’abord une histoire. Le restaurant a ouvert ses portes en 1865, au cœur de l’ancien marché à viande de La Villette. Sa géographie annonçait déjà la couleur.
La décoration conserve un esprit traditionnel avec un beau mobilier Art Déco. Prenez le temps de vous balader entre les tables, d’observer les tableaux représentant… des bœufs, évidemment, les buffets en bois sculptés ou encore les bars qui encadrent les deux salles.
Des coins plus intimes sous le regard des boeufs

Les serveurs sont, si l’on peut dire, assortis au décor, très élégants dans leur costume noir/tablier blanc. Un service agréable et rapide.
.

Un menu à rallonge pour 32 €

Une fois régalées les mirettes, place aux papilles. La carte propose un large éventail de viandes de 14,50 à 36 €. Pour les appétits coriaces, la pièce de bœuf dans le cœur de faux filet pèse pas moins de 500 grammes ! Le menu « club affaire » est un bon compromis pour les budgets serrés. Pour 32 €, il comprend kir, entrée, plat, fromage, dessert, café et boisson (pichet de vin ou ½ l d’eau) : un excellent rapport qualité/quantité/prix.

En entrée (trois possibilités), je prends le tartare d’avocat aux crevettes, onctueux et frais. On passe aux choses sérieuses avec le pavé du boucher et sa sauce béarnaise accompagné de frites maison. Si ce joli morceau n’a rien d’exceptionnel, il n’en reste pas moins très bon, et tout à fait à la hauteur du prix du menu.

Le pavé du boucher se déguste avec un couteau de boucher !

Un peu de fromage ? Non merci, je garde une place pour le dessert : une crème brûlée à la cassonade. Légère (oui oui, c’est possible) et fondante, avec une pointe de vanille, elle clôt en beauté le repas.

On en sort l’estomac heureux et bien rempli. Un « restorgasmique », dixit Mr Q, mon complice de table. Avec la folle envie de revenir pour s’attaquer cette fois à la pièce de bœuf pour 2 personnes (1 200 ou 700 grammes selon votre courage).

Le restaurant est situé face à la Cité de la Musique

Bon à savoir : Ouvert tous les jours (même le dimanche) de 12h à 15h puis de 19h à minuit.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)

Le Bœuf Couronné
188 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris (voir carte des restos)
01.42.39.44.44

Bonnes brasseries parisiennes : Le Sélect, Chez André, Brasserie Lipp.
Où manger de bonnes viandes à Paris ? Chez Paul (Bastille), Le Severo (Alesia)

Posté par Aude dans les catégories 19e arrondissement, Brasserie, de 30€ à 60 €, Traditionnel, Viande et vous dîtes pleins de trucs, il y a déjà (8) commentaires