Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Oenosteria (6e), Italie, fromage et charcuterie

Oenosteria, c’est l’Italie présentée sur une planche de fromage-charcuterie. Cette jolie cantine à deux pas du métro Odéon propose une sélection top niveau de produits italiens, qui vous narguent dans les armoires réfrigérées ou suspendus derrière le bar où trinquent les habitués.

Vous narguent, oui, car ils se font désirer les saligauds. La cause ? Impossible de réserver sa table. Oenosteria a beau être dans une petite rue, l’adresse n’en est pas moins courue. Alors on pointe le bout de son nez, et on attend son tour autour d’un premier verre de vin, histoire de s’échauffer le gosier – ou d’un verre d’acqua chiara, de l’eau micro-filtrée à la commande.

L’attente. 10 minutes plus tard (j’avais assuré mes arrières en arrivant à 19h20), nous voilà à nos tables d’écoliers à regarder le tableau noir, sous le regard du maître. Sauf que cette fois, le tableau est plus qu’appétissant et le maître a l’accent italien souriant.

L’assiette. A partager, évidemment. Un bout d’aubergine grillée arrosée d’une huile d’olive extra, un morceau de mozzarella di buffala ultra tendre, une lichette de mortadelle hyper fine et (pour une fois) peu grasse, des charcutailles de choc qui fondent en bouche et du pecorino à glisser entre un morceau de pain frais et une goutte de miel… Que demander de plus ?

Pour finir sur une douceur, un tiramisu au bon mascarpone et un panna cotta léger et ferme comme il faut, parfumé comme il se doit à la vanille. Le régime fromage/charcut’ n’est a priori pas des plus recommandés mais quand il s’agit de bons produits, y a pas de miracle, on se sent vraiment bien après coup.

L’addition. Les desserts sont un poil chers (10 euros le tiramisu, qu’on préfèrerait à 8), le vin au verre pas très intéressant (5-9 euros) mais c’est du chipotage. Au final, comptez 30 euros par tête tout compris, ce qui est plus qu’honnête pour la qualité des produits et le quartier.

Le timing. Comme on ne peut pas réserver, si vous avez prévu une séance de ciné aux MK2 ou UGC Odéon voisins, visez la séance de 20h. Vous croquerez un bout à Oenosteria avant ou après, et éviterez ainsi le rush de 20h-21h30. D’autant qu’on vous accueille non stop de 10h à minuit.

 

Ils ont aimé : François Simon, Le Fooding, L’Express

 

Oenosteria
40 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris
Métro Odéon ou Mabillon
01.77.15.94.13

 

Afficher Resto-de-Paris.com sur une carte plus grande
 

Bon bar à vin/fromage : La Robe et le Palais (super adresse, pas encore bloguée : 13 rue des Lavandiers Sainte Opportune, 1er + site web)

Bon restaurant dans le quartier : Café Da Rosa (supers produits mais assez cher), Chez Fernand (belle cuisine traditionelle)

Commentaires(One Response)

Commentaire écrit par Puce ou l’invitation au voyage | Carnets d'une flaneuse parisienne le dimanche 8 février 2015 a 20:23

[…] est loin de leurs plats un peu chiches. Elle adore Lengué et Bones et craque pour l’italien, Oenesteria dans le […]

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 31 déc 2011 dans les catégories 6e arrondissement, Bar à vin, de 15€ à 30 €, Italien