Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Métropolitain (4e), un Top Chef dans Le Marais

D’abord, il y eut les restos de chefs, des Bocuse, Ducasse et consorts. On y allait une fois, pour dire « j’y étais » puis en rêver en connaissance de cause. Mais on n’y retournait pas, parce qu’on n’en avait pas les moyens.

Puis il y eut les restos de stars, des Delarue, Johnny Hallyday et consorts. On y allait une fois, pour dire « j’y étais » puis critiquer en connaissance de cause. Mais on n’y retournait pas, parce que c’était vraiment trop bling.

Désormais il y a les restos de chefs-stars, des Top Chef, Master Chef et consorts. On y va une fois, pour dire « j’y étais » puis en parler en connaissance de cause. Et on y retourne, parce que leur projet tient la route. Comme le Métropolitain, dans Le Marais.

Après l’excellent Galopin (10e) et le bon Louvre Bouteille (1er), c’est la 3e fois que je vais dans un restaurant d’un ex-chef de téléréalité. Métropolitain, donc, un restaurant dans une toute petite rue du Marais, tenu par Paul-Arthur Berlan, que vous avez vu dans Top Chef 2011. Souvenez-vous :

Ces restos « d’ex », j’y vais toujours amusée, intriguée, un brin sceptique aussi, curieuse de savoir s’ils méritent vraiment la notoriété que leur offre leur passage-télé. Je ne sais pas si Paul-Arthur avait brillé dans Top Chef (je n’ai, j’avoue, jamais vu un seul épisode de cette émission, à l’exception de celui auquel j’ai participé). En tous cas, sur le terrain, il envoie.

A l’ardoise, de bons produits, un choix resserré, suivant l’adage ô combien vrai en gastronomie, less is more, pour une cuisine de bistrot à la présentation soignée. Soit un pluma de pata negra fondant assorti d’une sauce tandoori et pommes grenailles.

Puis une poire pochée comme un champignon, assortie de mini meringues. Si vous êtes d’humeur chocolatée, vous prendrez le fuseau croustillant au chocolat et fruits rouges.

Le tout servi dans une petite salle cosy qui décline la thématique du métro, des carreaux aux bancs à l’ancienne, jusqu’à la coupelle de l’addition. Le resto ne s’appelle pas Métropolitain pour rien.

L’addition justement. Le soir, comptez 35-50 euros, selon que vous preniez 2 ou 3 plats. Les prix ne sont pas très compétitifs mais restent corrects. Si j’y retourne, ce sera pour le menu dégustation en 6 plats à 55 euros. Au déjeuner, formules avec plats du jour à 17 et 22 euros.

Bon à savoir : ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 puis de 19h30 à 22h30, le samedi de 19h30 à 22h30. Fermé le dimanche.

 

Metropolitain : read the review in English 

 

Métropolitain
8 rue de Jouy, 75004 Paris
Métro Pont Marie ou Saint Paul
09.81.20.37.38
metroresto.fr

 

Bons bistrots, même gamme de prix : L’Office (Grands Boulevards), Le Bar du Passage (Madeleine), Le Garde Temps (Pigalle), Le Galopin (Belleville)


Afficher Resto-de-Paris.com sur une carte plus grande

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 30 nov 2012 dans les catégories 4e arrondissement, Bistrot, de 30€ à 60 €, Traditionnel