Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Le Garde Temps (9e), bistronomique

Le Garde Temps, c’est la valeur sure. Voire le super plan. Ce restaurant près du Moulin Rouge reflète le meilleur de la bistronomie parisienne avec à la clé une addition raisonnable. Le plus simple pour le définir, c’est finalement de s’en remettre à ses sens.

La vue : Une petite salle chaleureuse qui affiche les repères rassurants du bon bistrot parisien, entre murs en pierres apparentes, tables en bois et miroir à l’ancienne. L’ardoise mise sur la règle de 4 : 4 entrées, 4 plats, 4 desserts. Zéro surprise, à peine le manteau posé qu’on se sent déjà chez soi.

Le toucher : La finesse du verre porté aux lèvres, l’épaisseur de la serviette en tissu sous la main, la solidité du manche du couteau… Faites une pause. Back to basics.

L’odorat : On salive avant même d’avoir goûté, les narines chatouillées par l’odeur de l’épeautre crémeuse compotée de pied de cochon. Un intitulé de plat simple, anglé sur le produit. Cette cuisine fait du bien.

Le goût : A force d’enchaîner sandwich du Monop’, sushi pas chers et salades à emporter, vous l’aviez asphyxié. Faites-le sortir de sa tanière pour lui présenter la belle poule faisane, dodue et charnue, accompagnée de chou vert braisé présenté dans un caquelon en fonte. Authentique, on vous dit.

Généreuse, la cuisine l’est dans l’esprit autant que dans les faits. Vous aurez une bonne excuse pour piquer dans la planche de fromage du voisin.

Pour finir avec un crumble poire-marron caramélisé au caramel laitier qui joue sur les textures fondantes-croquantes, tiède-froid – quand le goût rejoint le toucher.

L’ouie : Pas de cri strident ou de souffle coupé à l’horizon. L’addition passe toute seule. 8 euros l’entrée, 14 le plat et 7 le dessert = 29 euros. Soit le même prix que le café de quartier qui vous propose un menu “du jour” Metro-micro-ondé. Dommage qu’il n’y ait pas de formule déjeuner mais pour dîner, Le Garde Temps est vraiment un super plan. Un bistrot de ce calibre entre Blanche et Pigalle fait forcément carton plein. Réservation indispensable.

Bon à savoir : fermé le samedi et le dimanche

 

Ils ont aimé : Thierry Richard, Le Fooding, Gilles Pudlowski, F.R. Gaudry (L’Express)

 

Le Garde Temps
19 bis rue Fontaine, 75009 Paris
Métro Blanche, Pigalle ou Saint-Georges
09.81.48.50.55


Afficher Resto-de-Paris.com sur une carte plus grande

Mes bons bistrots parisiens : Coinstot Vino (passage des Panoramas), Le Diable Verre (passage des Panoramas), Pramil (République), Le 20e Art (Maraichers), Le Timbre (Montparnasse)

Commentaires(4 Responses)

Commentaire écrit par Pierre Laurent le jeudi 12 avril 2012 a 23:18

Un délicieux repas en famille ce soir. Du choix, de l’ambiance « bistro », une formidable pralinette au chocolat Valrhona, et un lomo grillé au piment d’Espelette qui me laissera des souvenirs impérissables.
En prime, un service rapide, discret et parfois caustique.

Commentaire écrit par Marie Houel le vendredi 13 juillet 2012 a 10:19

Un nouveau test d’une adresse que tu recommandes, une nouvelle réussite.

Une entrée en finesse avec du poisson méditerrannéen préparé en sashimi avec un guacamole juste comme il faut, un bel équilibre avec l’acidité apporté par le citron.
Une daurade parfaite, avec des légumes qui m’ont évoqué un tartare en terme de goût avec un croquant génial.

Mention spéciale de toute notre table aux cuissons qui étaient parfaites.
Moins emballée par le dessert vu le niveau de l’entrée et du plat, mes amis ont été du même avis.
Le vin qui me semble toujours cher au restorant était à un prix tout à fait correct compte tenu de la qualité de que nous avons bu (Santenay et Poully fumé).

Service chouette, de gentilles vannes sur notre retard et sur nos pauses clopes.
Et puis la petite prune à la fin qui a parfait une bonne soirée.

On y retournera !

Commentaire écrit par Alleton le jeudi 26 juillet 2012 a 17:32

Hmmmm ! Ici au moins on mange du vrai avec un grand « f » (comme frais !) avec nos trois filles (10, 14, 16), on a pris des plats différents pour goûter à tout … Faudra qu’on revienne pour prendre de tout ! Rien a jeter, poisson comme viande, même le baba au rhum ! Petit bémol sur la gelée à la menthe aux abricots pour manque de gout des fruits (une mangue bien juteuse aura fait meilleure affaire à mon humble avis).
Arrêter de prendre des plats du jour n’importe ou et de n’importe quoi a 12 ou 15 €, confiez vous a cette adresse les yeux fermés. Merci Aude.

Commentaire écrit par Caroline le mercredi 7 novembre 2012 a 14:28

Un scandale ! Je suis rarement ressortie aussi mécontente d’un restaurant. Pour commencer, une entrée insipide (céleri façon risotto). Ensuite, un plat carrément immangeable : une aile de raie qui puait l’ammoniac à 2 mètres. On a croisé les doigts pour ne pas tomber malade. Explication du serveur : « bah ça dépend des poissons ». Moi j’adore la raie, et même à la cantine de mon boulot au moins elle est mangeable. Un dessert bon sans plus. Des portions ridicules (nous avions encore faim en sortant). Le tout pour 40 euros! Pour couronner le tout, un service lamentable. A la fin du repas on nous dépose l’addition sur la table façon « vas y dépêche toi de payer et de partir ». Après avoir payé, au cas où on l’aurait pas compris, le serveur vient nous prier de quitter les lieux pour cause de 2ème service..alors qu’il était 22h30 et qu’il n’y avait PERSONNE devant le resto pour attendre une table. Bref, ma pire expérience culinaire depuis des années. J’avoue ne pas comprendre les critiques si positives, moi qui vous suis d’habitude les yeux fermés (bravo pour votre site d’ailleurs).

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 27 déc 2011 dans les catégories 9e arrondissement, Bistrot, de 15€ à 30 €, J'adore, Traditionnel