Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

La Pharmacie, le remède d’Oberkampf

Les restaurants ne manquent pas à Oberkampf. Mais trouver dans ce quartier un bistrot sympa, pas trop bruyant où l’on mange bien, c’est une autre affaire. Remède du jour : La Pharmacie, rue Jean-Pierre Timbaud. Un resto où aller avec…


Un first date. Parce que vous l’emmenez dans un quartier qui bouge, à Oberkampf, mais à l’écart de l’enfilade de restos et des bars trop bruyants. Vous lui montrez que vous avez de la suite dans les idées, sans être trop mainstream, ni prendre de risque.

Une bande de potes. Parce que dans la salle du fond, vous pourrez refaire le monde sans vous prendre des regards incendiaires de voisins dépités. Et vous pourrez en sortant aller boire un coup à la terrasse des P’tites Indécises ou de La Place Verte.

Un touriste américain. Parce qu’il réalisera que le bistrot parisien ne se résume pas au Café Flore ou au bar PMU. Il se ravira plutôt face aux bouteilles de vin exposées dans la bibliothèque en jetant un œil de temps à autre au cuisinier qu’on aperçoit derrière le bar.

Une amie dépressive. Parce que dans cette ambiance cosy et chaleureuse, son petit cœur ne pourra que se sentir mieux, surtout si vous optez pour le coin sièges en cuir.

Une cousine chiante. Parce que face au choix restreint de la carte, 5 entrées-5 plats-5 desserts, elle ne passera pas 45 minutes à se décider et pourra à loisirs changer de plat à la dernière minute en demandant 2 fois un changement de garniture : les serveurs sont adorables (cela dit, ce n’est pas une raison pour les harceler non plus).

Votre mamie. Parce que depuis le temps qu’elle n’est pas allée au resto, vous lui montrerez que la carte de bistrot ne se limite plus au tartare-entrecôte. Entre le cappuccino de crevette et cresson, le médaillon d’agneau au jus à la sarriette et le sablé breton aux fruits rouges et crème à la rose, garantis 100 % bons produits, votre mamie passera enfin le cap de l’an 2000.

Votre grand-père. Parce que la force de l’âge lui a retiré tout odorat. Il ne pourra certes pas sentir les bonnes odeurs qui se dégagent de la cuisine, mais il ne pourra pas sentir non plus l’odeur de son pull en sortant du resto. La cuisine apparente, c’est bien, avec une hotte puissante, c’est mieux. Cela dit l’option je-sens-le-graillon ne concerne que les deux tables les plus proches du bar : aucun danger pour les autres.

Bon à savoir : Comptez 30-40 euros pour entrée-plat-dessert. Ouvert tous les jours midi et soir.

.

La Pharmacie
22 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
01.55.28.75.98
Métro Oberkampf
site internet

 

Afficher Resto-de-Paris.com sur une carte plus grande
 

Restaurants dans le quartier : Les P’tites Indécises (bistrot), L’Homme Bleu (couscous)

Bistrots sympas à Paris : Pure Café (Bastille), Soya (bio, république), Le 20e Art (Buzenval), Racines (Bourse)

Commentaires(8 Responses)

Commentaire écrit par Raids Pâtisseries le vendredi 23 septembre 2011 a 7:34

wa j’y cours, j’adore la cuisine de bistro un peu retravaillée

Commentaire écrit par Lilith le lundi 17 octobre 2011 a 22:41

Oh! Bah voilà un coin fait pour moi et (tous) mes proches! En plus j’habite pas trotrop loin… Merci de l’info!

Commentaire écrit par Azz le dimanche 19 février 2012 a 13:27

J’aurais aimé être enchantée mais le mille-feuille de polenta aux légumes était bien fade, le mi-cuit caramel ressemblait étrangement à ceux vendus par Mr Picard et l’addition trop salée… Le cadre, en revanche, est très chouette et le service sympathique…

Commentaire écrit par pépito le dimanche 4 mars 2012 a 21:47

Très bon restaurant, nous avons été charmés par l’originalité des plats et surtout par l’épatant dessert ! Merci du bon conseil : http://restocine.canalblog.com/archives/2012/03/04/23634885.html

Commentaire écrit par Arno le samedi 21 juillet 2012 a 7:38

En entrée on a le choix entre une brique ou une quiche! Suivi d’une hampe de boeuf (une demi-hampe en fait) mal accompagnée de patates noircies inmangeables et une salade fatiguée.

Commentaire écrit par Jérome le samedi 13 octobre 2012 a 13:24

Le numéro de Tél n’est pas le bon
Le voici : 01 55 28 75 98

Commentaire écrit par Aude le mardi 16 octobre 2012 a 10:30

Merci Jérôme, je vais corriger de ce pas

Commentaire écrit par Pulp le jeudi 17 avril 2014 a 12:05

j’y suis allé hier soir. C’est un cuisine sans prétention qui cherche encore ses marques mais qui colle bien au quartier Les plats sont bons, les produits sont frais et font partager les interprétations de voyage du chef. Un peu cher, pour le prix on s’attend à un peu plus de légumes nobles ou d’assiette plus gourmande comme le sauté de légume. Cependant, gros point noir sur le vin qui est hors de prix. Actuellement le vin proposé est un Pulp rouge et blanc du Clos des Nimes, vendu à 12€ au public et à 5,92 chez certains négoces professionnels. La carte l’affiche à 31€ soit une augmentation de 423%. un poil exagéré donc.

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 22 sept 2011 dans les catégories 11e arrondissement, Bistrot, de 15€ à 30 €, En groupe, Traditionnel