Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

L’Arpège d’Alain Passard, l’expérience

Je le reconnais, j’ai une chance énorme. Mon Super Mécène m’a de nouveau transportée dans l’univers intersidéral d’Alain Passard, à l’Arpège et ses Trois Etoiles Michelin. Il y a quelques mois, je m’étais interrogée sur les prix exorbitants. J’ai changé d’avis…

Pour commencer, l’Arpège, c’est une salle assez simple, à l’image du service et de l’esprit du restaurant finalement. On est bien loin des courbettes et pompeux cérémonial de certains restaurants hauts de gamme, ou qui se prétendent comme tel. L’équipe de serveurs est extra, dynamique, accessible. On sent de vrais caractères.

L’Arpège, c’est aussi, surtout, un menu dégustation en 15 plats qui change tous les jours, selon l’inspiration du marché. 360 euros. Une folie, difficile de dire le contraire. En même temps, soyons trivial : si l’on s’en réfère au rapport qualité/prix, ça nous fait 24 euros le plat, ce qui n’est finalement pas si exorbitant vu le voyage gustatif, la surprise, l’étonnement, le plaisir que procure chaque bouchée, et le service qui va avec.

Évidemment, comme c’est le défilé de saveurs, l’addition pèse son poids. Mais franchement, quand on en a les moyens et qu’on aime vraiment la gastronomie, ça vaut le coup de s’offrir cet exceptionnel plaisir. Après tout, certains fashionistas sont prêtes à dépenser 800 euros pour un sac à main. Chacun ses plaisirs.

Le midi, le menu en 10 plats est à 130 euros, soit 13 euros le plat. Dans l’absolu, oui c’est cher. Mais pour ce que c’est, pas tant que ça finalement.

Après cette digression, back to basics : l’assiette. C’est presque vulgaire de parler «d’assiette» quand on est à l’Arpège. Je vous avoue que tenir une conversation pendant le déjeuner n’est pas une mince affaire car, à chaque nouveau plat, je m’interrompais pour observer, sentir et me délecter, en silence, concentrée sur mon plaisir.

Du coup, j’ai eu la flemme de noter le nom précis de chaque plat. Il y a des moments où il faut savoir poser son carnet et son stylo. J’ai quand même pris quelques photos, histoire de vous donner envie, avec notamment la betterave (à gauche), qui devient une pépite une fois passée entre les mains d’Alain Passard.

Ou encore l’huitre, simple d’apparence mais révélant toutes ses saveurs une fois en bouche, suivie de cubes qui font honneur aux légumes oubliés.

A droite, les fameuses ravioles de légumes, insolemment bonnes, baignées dans un bouillon qu’il serait cruel de ne pas boire jusqu’à la dernière goutte.

Arrivent les poissons. A ce stade, nous voilà déjà bien. Qui a dit que les restaurants gastronomiques servaient de micro-portions ?

Clou du spectacle, les mini macarons et tartelettes aux pommes jolies comme des ballerines, qui se mangent sans faim.

Bon à savoir : Ouvert du lundi au vendredi midi et soir.

.

L’Arpège – Alain Passard
84 rue de Varenne, 75007 Paris (situer sur la carte)
Métro Varenne
01.47.05.09.06
site Web

.

Radio Nostalgie : Mon post sur l’Arpège de mai 2010.

Restaurants gastronomiques : Gaya Rive Gauche (7e, de Pierre Gagnaire), La Gazzetta (12e), Itinéraires (5e, de Sylvain Sendra, beaucoup moins cher !)

Commentaires(3 Responses)

Commentaire écrit par Lilith le dimanche 24 avril 2011 a 12:55

Ca donne envie d’être assez riche pour pouvoir se l’offrir…. quel talent il a ce chef!

Commentaire écrit par Fingerbuster le vendredi 21 décembre 2012 a 9:32

Que tout ceci est le vrai reflet de l’Arpège, que la cuisine d’Alain Passard n’a pas d’équivalent, que l’Arpège est SA maison et pour l’instant d’un repas VOTRE, NOTRE maison… que le service, sous l’autorité d’Hélène Cousin est exemplaire, que la sommellerie excelle (ce qui n’est pas une mince affaire face à une cuisine légumière) grâce à Gaylord Robert… et tout est mis en oeuvre rue de Varenne pour que chaque convive traverse un instant d’éternité.

Commentaire écrit par Coline de Périples gourmands le samedi 2 août 2014 a 14:19

Pour nous en revanche ça a été une grosse déception…
Surtout concernant le service…

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 20 avr 2011 dans les catégories + de 60€, 7e arrondissement, Gastronomique, Traditionnel