Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Gaya Rive Gauche

Dans son annexe du 7e, Pierre Gagnaire s’amuse autour du poisson. Les associations de goût se révèlent surprenantes pour le meilleur, et le moins bien. On apprécie la prise de risque et l’originalité des saveurs.

La salle de l’étage à l’ambiance intime et au service impeccable

Le Gaya conjugue le goût à tous les modes. A commencer par la décoration, épurée, élégante, apaisante. La salle à l’étage où nous sommes installés est petite, intime. Le service est prévenant, attentionné.

Pendant que mes papilles se mettent en éveil avec de délicieux amuse-gueule, je rêve devant la carte qui propose des associations bien audacieuses. Parce que nos appétits ne sont pas féroces, nous ne commandons pas d’entrée. «Même à partager ?», suggère le serveur. Je résiste à tout, sauf à la tentation.

De l’invention dans l’assiette

Je commence donc par un Tartare « terre et mer » avec pop corn soup. A partager, mais avec élégance. Le tartare est divisé puis servi dans 2 petites assiettes. Le bœuf et le hareng forment un couple puissant et harmonieux, adouci par un velouté légèrement sucré. C’est fin, fondant, exquis.

Le délicieux tartare « terre et mer » marie bœuf et hareng

Je poursuis avec les Saint Jacques avec foie gras et champignons de Paris. Pierre Gagnaire prend des risques. On ne gagne pas à tous les coups. Ici, les éléments s’entretuent. La sauce au mirine avec carottes et topinambour écrase le foie gras qui lui-même assomme les Saint Jacques. Au milieu de cet assassinat collectif, on ne sent plus grand chose.

Mais monsieur Gagnaire sait aussi nous envoyer au 7e ciel, avec la Marinière de moules au raddichio accompagnée de poulpe à la plaque. Onctueux et subtil. Quand la cuisine devient un art.

Sorbets de chocolat, orange et basilic : mariage heureux

Pour le dessert, je file sur les 3 sorbets selon le marché, guimauve à l’eau de rose et meringuage à l’italienne. Suivant les conseils du serveur, je choisis chocolat, orange et basilic. Ce trio se révèle aussi raffiné qu’original. A l’image du Gaya.

Entrées et plats autour de 40 €, dessert 15 €. Fermé le dimanche.

Mr Lung, un grand merci pour l’adresse.

Gaya Rive Gauche
44 rue du Bac, 75007 Paris (voir carte des restos)
01. 45.44.73.73

Autres restaurants chics : Le Bar de l’hôtel Raphaël, Le Dali de l’hôtel Meurice, La Véranda du Trianon Palace.
Restaurant de poisson : La Marée de Versailles (à Versailles)

Commentaires(5 Responses)

Commentaire écrit par Chrisos le jeudi 1 novembre 2007 a 18:36

Hello, attention, précise bien Gaya Rive Gauche, il y en a un rive droite aussi.

pour les poissons et fruits de mer, je te conseille 35°Ouest
http://chrisoscope.com/2007/10/20/35%c2%b0-ouest-une-perle/

et quand il fera à nouveau beau, la terrasse de la Fontaine Gaillon est top
http://chrisoscope.com/2007/04/12/dejeuner-sur-la-terrasse-de-la-fontaine-gaillon/

Commentaire écrit par Aude le jeudi 1 novembre 2007 a 19:05

@ Chrisos : Merci pour la précision, c’est corrigé.
Je note les adresses, et te note aussi dans mes liens « gastronautes »…

Commentaire écrit par Mr Q le jeudi 1 novembre 2007 a 19:22

De bonnes surprises, des amuses bouches délicieuses (en entrée et en dessert). Par contre un bémol sur la musique, pourquoi en mettre? Cela rajoute au bruit de la salle.

Commentaire écrit par Aude le vendredi 2 novembre 2007 a 12:54

@ Mr Q : Ah, les amuse-gueule ! Ceux servis avec le café sont particulièrement bons. De miniscules cakes pas plus grand qu’un demi dé à coudre, aussi petits que divins. Les brownies surtout, mmmm….

Ca vaut le coup de prendre un café rien que pour ça !

Commentaire écrit par J. le jeudi 15 novembre 2007 a 0:32

délicieux, de la mise en bouche à la derniere goutte de café. La présentation soignée aiguise la fourchette, sans que la quantité ne vienne frustrer le gosier.
chaire de tourtaud en entrée particulièrement savoureuse, carpaccio de bar parfait pour accompagner un long et copieux repas. Service impeccable, rien à redire, merci à parisresto pour l’adresse !

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 01 nov 2007 dans les catégories + de 60€, 7e arrondissement, Gastronomique, Insolite & original, Traditionnel