Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Chez Yaya, la baraque à frites magique du 13e

Habitant ou travailleur du 13e, ce billet est pour toi. J’ai découvert une baraque à frites – snack – bar plantée au cœur du square René Le Gall, à deux pas du métro Corvisart. Attablé au milieu du jardin avec ta saucisse-frites, tu n’auras qu’un mot à la bouche : Chez Yaya, moi j’aime ça.

Depuis le temps que je travaille à côté, et je n’y étais toujours pas allée. Honte à moi. Il faut dire que j’avais une excuse de choc : je ne connaissais même pas l’existence de Chez Yaya. Bien m’en a pris.
Pour comprendre de quoi il s’agit, rien ne vaut une petite visite guidée vidéo :

Chez Yaya, il faut y aller quand :

– il faut beau pour profiter de la terrasse au milieu du jardin, sans qu’on entende de voitures (les enfants, ça gueule, mais c’est moins désagréable)

– vous avez besoin de vous aérer l’esprit entre deux dossiers pour croquer une saucisse-frites ou une salade à prix d’ami : 4,50 euros le menu saucisse, 6,90 le menu salade

– vous avez loupé le dernier épisode de Jennifer Aniston vs. le reste du monde mais vous n’avez rendez-vous ni chez le dentiste, ni chez le coiffeur. Chez Yaya, il a tout ce qu’il faut en matière de lecture stupide mais très utile

– vous voulez jeter vos gamins par la fenêtre… Soyez raisonnable, emmenez-les se défouler au playground tandis que vous siroterez un coca tout frais

Chez Yaya, il faut y aller parce que :

– le couple aux commandes de la baraque est aussi punchy que gentil

– les saucisses de Francfort ne portent pas leur nom pour faire joli

– les salades maison sont bien meilleures, plus copieuses et moins chères que celles du Monoprix, avec une sauce home made à base, au choix, d’huile de tournesol ou d’olive.

Bon à savoir : ouvert du mardi au dimanche jusqu’à 21h30.

.

Chez Yaya
Square René Le Gall
Entrée principale à l’angle des rues Corvisart et Croulebarbe, 75013 Paris (situer sur la carte)

.

Bon restaurant dans le quartier : L’Alouette (bonnes salades), Chez Gladines (pas cher), La Butte Aveyronnaise, Les Cailloux (italien),

Commentaires(7 Responses)

Commentaire écrit par mixlamalice le lundi 19 juillet 2010 a 10:54

Si t’as besoin de renseignements sur les kebabs ou crêperies de la rue Mouff’, n’hésite pas…

Commentaire écrit par Aude le lundi 19 juillet 2010 a 17:57

@ mix : si t’as de bonnes adresses, hésite pas en retour. Comme ne m’a jamais dit ma mamie, mais comme je me le dis toujours : il faut toujours avoir quelques bons plans crêpes à emporter en poche… C’est la crise, faut penser à tous les budgets.

Commentaire écrit par mixlamalice le mardi 20 juillet 2010 a 9:59

Ah, dur, les bonnes adresses sur Mouffetard.

Y a le Tournebroche, mais c’est un « vrai resto » (bar à pochtrons le soir mais sympa le midi). C’est là que les « chefs » des labos du coin allaient pendant que les étudiants allaient aux crêperies-kebab. C’est un peu cher (12-15 euros le plat du jour).

Tout en bas de la rue Mouff’, y a un truc dans le même esprit, mais un peu plus jeune/sympa, un peu moins cher aussi (cave la Bourgogne je crois).

Sinon, y a Nonna Ines, dans une rue adjacente (rue de l’arbalète je crois), petite trattoria sympathique, sans rien d’exceptionnel.
Ainsi que les délices d’Aphrodite.

En haut, au niveau de la Contrescarpe, il y a la Truffière, restaurant plus chic (3 fourchettes Michelin, je crois), avec un menu midi qui était l’affaire du siècle pour les « grandes occasions » (autour de 20 euros). Maintenant, ça doit être dans les 27, ça reste un bon plan (presque le seul du quartier) pour les repas d’affaire.

Pour les plans kebab proprement dits, y avait la Grotte qui faisait des bons américains bien dégueus où on avait nos habitudes, mais maintenant ils font dans la cuisine traditionnelle française… A côté de la Fontaine à vins, il y a un turc qui a le même proprio depuis 10 ans, c’est un gage de « qualité »…
Pour les crêpes, on faisait dans le classique en allant chez le précurseur, Au p’tit grec, qui doit être là depuis 50 ans. Y a souvent la queue, et la crêpe (dont j’ai oublié le nom) avec jambon de pays, fromage à raclette, salade, tomate, oignon, est un pur moment de junk food immonde qui vous laissera l’haleine fraîche et l’envie de faire la sieste.
Ca fait longtemps que je ne suis pas allé dans ces établissements de grande classe et je n’ai plus les prix en tête, mais on tourne autour des 5 euros, plus ou moins la formule coca.

Commentaire écrit par mixlamalice le mercredi 18 août 2010 a 14:38

Pas d’article sur Impro’Vista, finalement? Ca ne vaut même pas la baraque à frites du square Le Gall?

Commentaire écrit par Aude le mercredi 18 août 2010 a 21:49

@ Mix : si si, mais je traine… c’est le prochain sur ma liste

Commentaire écrit par mixlamalice le jeudi 19 août 2010 a 7:33

Ah, comme il avait disparu de la liste des « bientôt sur le blog »…

Commentaire écrit par Elodie le mardi 17 juillet 2012 a 21:36

mardi 17 juillet 2012, nous allons avec les enfants manger des frites à cette adresse : rien vu!
soit la baraque à frites est en vacances soit elle n’existe plus!
dommage

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 17 juil 2010 dans les catégories 13e arrondissement, Avec enfants, Bistrot, de 0€ à 15€, En groupe, Insolite & original, Terrasse & Jardins, Traditionnel