Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants 18e arrondissement

La Part des Anges, de l’importance du physique

L’habit ne fait pas le moine, certes, mais quand le moine est bien sappé, c’est quand même plus agréable. La Part des Anges devrait en prendre de la graine… Pour apprécier ce minuscule restaurant de Montmartre, il faut fermer les yeux sur la déco, qui pique un peu les yeux.

La Part des Anges (photo A.Baron)

T’es moche…

Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 15€ à 30 €,Traditionnel et il y a (5) incroyables commentaires

Le Sourire de Saigon, l’exotisme à la parisienne

Le Sourire de Saigon doit être l’un des plus jolis restaurants vietnamiens de Paris. Mais il y a quand même un truc qui cloche avec ce resto. J’ai eu la réponse… aux toilettes, décorées de planches du Lotus Bleu et d’un portrait de Mao. Ce restaurant à Montmartre est ravissant mais il n’a pas grand chose de viet. En plus, c’est cher.

Les toilettes du Sourire de Saigon

Vous aimerez le Sourire de Saigon si…

> Vous cherchez un joli resto. Alors que dans la plupart des restaurants vietnamiens, la déco est nourrie au RMI, ici, elle est vraiment soignée. Sous l’oeil bienveillant de bouddhas, vous voilà dans une ambiance tamisée et exotique, quelque part entre un Vietnam idyllique et la Thaïlande chic. Un bon plan pour les amoureux.

> Vous aimez les jolies serveuses. A croire qu’il y a eu un casting car elles sont toutes aussi ravissantes et sylphides les unes que les autres, discrètement sexy avec leurs robes traditionnelles fendues. Un bon plan pour les hommes.

> Vous n’êtes pas à 10 euros près. Un joli restaurant sur la butte Montmartre, ça se paie. N’espérez pas vous en tirer pour moins de 35 €. Un bon plan pour les touristes.

Le Sourire de Saigon

Vous n’aimerez pas le Sourire de Saigon si…

> Vous cherchez un vrai restaurant vietnamien. Le côté Tintin chez les Viets, c’est mignon mais c’est surfait. Et puis les tubes latino genre Guantanamera, j’ai vu mieux comme inspiration asiatique.

> Vous voulez être surpris. Malgré ses 5 pages, la carte ne propose rien d’original. A part le riz gluant cuit et joliment présenté dans une tige de bambou, le reste est déjà-vu.

Le riz gluant cuit dans du bambou

> Vous n’aimez pas qu’on vous prenne pour un pigeon. Nous demandons conseils à la serveuse. Par deux fois, elle nous propose l’entrée et le plat le plus chers… Quant à l’addition, elle fait mal au ventre.

Je préfère Bonjour Vietnam, à Mouffetard, tenu par un couple de Vietnamiens aussi petits que leur resto est mignon. Moins cher et des plats originaux. La prochaine fois, Jadan et Fred, on ira là-bas !

Le Sourire de Saigon
54 rue du Mont Cenis, 75018 Paris (situer sur la carte)
01.42.23.31.16

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Asiatique,de 30€ à 60 €,Vietnamien et il y a (26) incroyables commentaires

Pepone Café, le pro de la pizza pâte fine

Je l’avais déjà testé. J’avais adoré. Un an après, ses pizzas sont-elles toujours aussi bonnes ? Si vous aimez les pizzas à pâte fine, vous adorerez celles de Pepone Café, sur la butte Montmartre. De là à en faire la meilleure pizza de Paris ? Plus si sûre que ça…

Les bonnes pizzas du Pepone Cafe, rue Lepic (butte Montmartre)

Chaud devant ! Après un verre au Lux Bar, difficile de résister aux pizzas voisines du Pepone Café. Le petit traiteur italien est plein à craquer. Mr Q et moi prenons place au bar, face au pizzaiolo qui enchaîne les préparations. Ca dépote ! (cf vidéo l’année dernière). En revanche, niveau confort, c’est moyen. Entre le four à pizza et la chaleur humaine, on crève de chaud ! Ajouter le va-et-vient constant des clients qui donne le tournis. Moralité: Pepone Café = à emporter.

Frais derrière. Venons-en au sujet du jour: la pizza. Les produits sont toujours aussi frais, un bon jambon fumé italien, un lit de fromage léger, des aubergines et des courgettes qui, pour une fois, ressemblent à des légumes. Le Pepone Café ne lésine pas sur la qualité des produits.

La pizza Pepone (14,90 €)

Monica vs Carla. La pâte est bien fine, mais… elle manque de goût. Celle du Bistrot Napolitain (Champs-Elysées) est un peu épaisse mais plus parfumée, et plus chère (18-20 € au BN vs. 12-14 € au Pepone). Quelle est la meilleure pizza ? Difficile à dire. C’est comme comparer Carla Bruni et Monica Bellucci. Tout dépend si vous les préférez fines ou plus en chair.

Pepone Cafe
10 rue Lepic, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.42.55.60.15

Bonne pizza à Paris: Bistrot Napolitain (Champs-Elysées)
Restaurant sympa sur la butte Montmartre: Carajas (brésilien), Le Doudingue, Le Relais Gascon (grosses salades)

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,de 0€ à 15€,Italien,Pizza et il y a (10) incroyables commentaires

A l’Olive (18e), le rade pas cher de La Chapelle

Le rendez-vous est fixé porte de La Chapelle, un quartier qui n’a rien d’alléchant. Mais près du marché de la Chapelle, je tombe sur A l’Olive, un petit resto qui mise sur une cuisine maison, simple et pas chère. Du tout bon.

A l’Olive, un petit resto rue de l’Olive, porte de la Chapelle (18e)

L’aiguille dans une botte de foin. La porte de la Chapelle n’est pas le quartier le plus sexy de Paris. Autant vous dire que je pensais finir dans un grec qui pue la friture. Et pourtant… Face au marché couvert de la Chapelle, dans une rue piétonne, la terrasse d’A l’Olive nous tend les bras. Simple et accueillant, voilà un bon petit bistrot comme j’aime.

Fait maison sinon rien. A l’ardoise, croque madame, pâtes ou cheeseburger. Le top, c’est la formule assiette repas + café pour seulement… 10 €, oui messieurs dames ! L’assiette copieuse et complète se divise en 4 parties : la tarte du jour jambon/fromage avec une fine pâte maison, la salade du jour arrosée d’une vraie sauce vinaigrette, quelques frites croustillantes et un bol de fromage blanc au coulis de griottes, maison, évidemment.
Pour finir, un p’tit cawa au bar en tchatchant avec des habitués et les serveurs à l’humour pince sans rire. Si je bossais/habitais dans le quartier, j‘en ferais ma cantine sans hésiter. En plus, c’est même ouvert le dimanche soir… Que demande le peuple ?

Mise à jour le 2/2/2011 : La carte a un peu évolué. Il n’y a plus d’assiette repas. En revanche, la cuisine est toujours 100 % maison et les prix toujours rikiki : plat du jour à 9 euros soit 9,70 avec un café ; tarte du jour à 7,50 euros soit 8,20 avec un café et dessert à 4,20 euros.

Ouvert tous les jours de 8h à 1h pour le bar. Service continu le vendredi, samedi, dimanche. En semaine, service de 12h à 16h puis de 19h à 22h30.

A L’Olive
8 rue de l’Olive, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.46.07.07.08

Bistrot pas cher: Le Tournesol (Montparnasse), Le Reflet (Saint Michel), Le Café (Montorgueil), Spank (Olympiades).

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,En groupe,Salades,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (23) incroyables commentaires

Le Doudingue, pour charmer votre Belle à Montmartre

Messieurs, si vous cherchez un restaurant romantique où emmener votre Belle, le Doudingue devrait vous plaire. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce restaurant discret et cosy sur la butte Montmartre.

Le Doudingue, un bar-restaurant sympa à Montmartre

Mon beau Paris. Avant d’atteindre la rue Durantin, une petite marche et un peu de grimpette dans un quartier de charme. Ainsi, vous démontrez à votre Belle que non, Montmartre ne se résume pas à la place du Tertre.

Après toi. La devanture pourpre du Doudingue ne laissera pas la Belle indifférente, tout comme la déco intérieure kitsch et rococo qui créé une ambiance cosy et girly. Et si l’humeur vous en dit, il y a même l’option micro terrasse avec, le soir, une belle lumière du soleil couchant… Si ça, ce n’est pas romantique !

Le Doudingue, c’est au 24 rue Durantin à Paris

Tout le plaisir est pour toi. Belle trouvera son bonheur sur la carte brève mais bien choisie. Pour parfaire sa ligne, une fricassée de jeunes pousses de légumes ou pour satisfaire ses papilles, un bon médaillon de lotte au lard. Quant à vous, vous faîtes le plein de fer avec un pavé de faux filet au vinaigre balsamique.

Médaillon de lotte au lard et tagliatelles fraîches au pistou (17 €)

En dessert, Belle hésite entre les nems au chocolat (plus assez faim) et les glaces artisanales pour finalement prendre un mille-feuilles de tuiles aux fruits exotiques, frais et original, qu’elle ne regrettera pas. Vous optez pour un excellent cheese cake au zeste de citron vert.

Délicieux mille-feuilles de tuiles aux fruits exotiques (8,50 €)

Tout le plaisir est pour vous (aussi). Comme vous avez pris le menu à 23 €, pas de mauvaise surprise à l’addition. Certes, vous auriez bien vu 2 € de moins par tête. En même temps, le Doudingue soigne les détails : des olives au curry en apéro, du pain aux herbes de provence, une carafe d’eau fraîche renouvelée spontanément, une serveuse discrète et accueillante… Autant de bonus qui font sourire votre Belle. Et ça, ça vaut bien 2 euros.

Bon à savoir : Menu à 23 euros entrée-plat ou plat-dessert, 28 euros la totale. La carte change tous les trois mois, en fonction des saisons. Ouvert tous les jours de 17h à 2h. Le dimanche, brunch de 12h à 17h puis service jusqu’à minuit.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)

Le Doudingue
24 rue Durantin, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.42.54.88.08

Restaurants sympas sur la butte Montmartre : Pepone Café (pizzeria), Le Relais Gascon (salades géantes), Le Carajas (brésilien).

Boire un verre à Montmartre : Lux Bar (super sympa et pas cher en happy hour)

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 15€ à 30 €,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (10) incroyables commentaires

Un Zebre a Montmartre

Un restaurant pas très cher dans le 18e avec une bonne ambiance et des serveurs sympas. Voilà comment un copain m’a vendu un Zèbre à Montmartre. Mon verdict : zéro service + assiette moyenne. La faute à pas de chance ?

Au Zèbre à Montmartre, la terrasse est chauffée

L’ambiance est effectivement sympa, quoique bruyante. La salle est chaleureuse avec ses murs jaunes qui accueillent des expos de peintures. Le plafond étoilé de loupiotes lumineuses donne un esprit spatio-festif.

Pour manger, c’est beaucoup moins réjouissant. La carte à l’ardoise propose une formule entrée/plat ou plat/dessert à 17 €. Soit une économie de 1,50 €, c’est toujours ça de gagné. Si vous venez pour déjeuner, la formule tombe à 15 €. Ce n’est ni très cher, ni très bon. Le confit de canard est correct, mais les frites sont molles et les haricots sentent le sachet surgelé. Le dessert ne rattrape pas l’affaire. Face à mon fondant, j’étais bien nostalgique de la pub « Nestlé, c’est fort en chocolat »…

Le Zèbre à Montmartre : sympa pour boire un verre

Un bon service peut toujours rattraper une assiette moyenne. Mais les serveurs étaient absents. J’avais l’impression de les gêner. Nous étions sur la petite terrasse chauffée. Mauvais plan. Ils sortaient plus souvent fumer des clopes que pour prendre nos commandes. Et, détail qui ne l’est pas, la carafe d’eau n’est jamais arrivée.

Bref, il y a des jours, comme ça, où l’on ferait mieux de rester chez soi.

.
Un Zèbre à Montmartre
38 rue Lepic, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.42.23.97.80

Restaurant sympa à Montmartre : Pepone Cafe (pizzeria), Le Relais Gascon (salades géantes), Le Carajas (brésilien), Le Doudingue (restaurant charmant).

Bars à côté : Lux Bar.

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 15€ à 30 €,Traditionnel et il y a (11) incroyables commentaires

Le Carajas, toute la chaleur du Brésil à Montmartre

Si je vous dis football, vert-et-jaune et sable chaud, vous pensez… au Brésil ! Tous ces symboles font partie de la joyeuse décoration du Carajas, un bon restaurant brésilien sur la butte Montmartre. Seul hic : l’humeur de la patronne.

Le Carajas nous fait son carnaval sur la butte Montmartre (18e)

Le Carajas, c’est gai : La façade bleu parsemée d’étoiles donne le ton. L’intérieur est un festival de couleurs. Mon regard virevolte entre les drapeaux brésiliens, cartes postales de Rio de Janeiro et autres tableaux qui ornent les murs jaunes. N’oubliez pas d’aller aux toilettes pour un tête-à-tête avec… Ronaldinho.

Le Carajas, c’est bon : Pour commencer, je vous recommande le Sao Paulo à partager (12 €). Croquettes de morue, poulet et viandes avec du pain au fromage et un peu de salade : ce bon panaché d’entrées est idéal pour qui veut découvrir la cuisine brésilienne.
Je poursuis avec le plat national brésilien, la feijoada (15 €). Je vous avoue que j’ai peu, voire pas de point de comparaison en matière de restaurant brésilien. N’empêche, c’est délicieux. La viande de porc est tendre, accompagnée d’une bonne sauce aux haricots noirs qui se marie très bien avec la farine de manioc et le chou vert.

La feijoada, plat national brésilien (15 €) : très bon et bien copieux

Le Carajas, c’est aussi une patronne pas commode : La première fois que j’étais venue, elle n’était déjà pas aimable. Elle confirme. Souriante quand ça l’enchante et conciliante à la gueule du client. Un copain avait commandé une picanha grillée. Elle lui amène un poulet mijoté. Impossible de lui faire reconnaître qu’elle s’est trompée de commande.

Vous l’aurez compris, on ne vient pas à Carajas pour se faire dorloter, mais pour bien manger dans un décor qui donne envie de partir en vacances.

Faire pipi face à Ronaldinho, c’est quand même la classe !

Bon à savoir : Pour ceux qui ont très faim, menu découverte entrée/plat/dessert à 25 €. Sinon entrées et desserts à 6-7 €, plats à 13-16 €.
Ouvert tous les jours de 19h à 23h (dernière commande), jusqu’à minuit le samedi. Le dimanche, ouvert de 12h à 22h.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)
Le Carajas
24 rue des Trois Frères, 75018 Paris
01.42.64.11.26

(carte des restos)

Restaurant sympa à Montmartre : Pepone Cafe (pizzeria), Le Targui (couscous) , Le Relais Gascon (salades géantes), Le Doudingue (restaurant charmant).

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Brésilien,de 15€ à 30 €,Latino et il y a (8) incroyables commentaires