Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants 14e arrondissement

Toritcho, meilleur sushi de Paris

Meilleur sushi de Paris, vous trouvez que j’exagère ? Si on tient compte du rapport qualité/prix, Toritcho, à Montparnasse, est imbattable. Je vous en ai déjà parlé (ici). Et si vous m’avez déjà demandé conseil, il y a de fortes chances que je vous y ai envoyé. Torichto, c’est ma petite perle nippone parisienne.

Toritcho (Montparnasse, Paris)

Le chef samouraï est toujours là. Un an après l’avoir découvert, j’ai bien cru qu’il avait teint sa longue chevelure en noir… Mais non, ouf ! Je l’ai confondu avec un samouraï en devenir, qui manie le couteau avec autant de dextérité et de précision que le maître des lieux. En attendant MissPress au comptoir (c’est là que ça se passe, la salle a peu d’intérêt), je contemple la lame qui tranche dans le vif. Un spectacle dont je ne me lasse pas.

Les sushis sont au top. Fins et délicats. Le poisson est d’une qualité irréprochable. Le thon aux graines de soja est un orgasme pour les papilles. Je plane.

Le plaisir n‘est pas réservé à l’élite. Pour 21-23 euros 20-21 euros, vous vous offrez un instant de bonheur à l’état brut autour d’un plateau de sushi ou sashimi. Comptez 30 euros max avec une entrée – les desserts ayant peu d’intérêt.

En sortant de là, je n’ai qu’une envie: retourner au Japon !

Bon à savoir : Ouvert de 12h à 14h30 puis de 19h à 23h, le samedi jusqu’à minuit. Fermé le dimanche et le lundi midi.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)

Toritcho
47 rue du Montparnasse, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.21.29.97

Bon restaurant japonais à Paris : Sanki (Boulogne), Tagawa (15e), Benkay (15e, plus chic)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Asiatique,de 15€ à 30 €,J'adore,Japonais et il y a (29) incroyables commentaires

Baisse de la TVA: le Manten au régime sec

Baisse de la TVA dans la restauration, acte 3. Voilà un mois que la TVA est passée à 5,5 %. Voilà un mois que je m’énerve contre ces restos où les prix n’évoluent pas. Mais j’ai croisé sur ma route un restaurant japonais qui a joué le jeu, et pas qu’un peu…

baisse de la TVA dans la restauration: Manten

Le Manten, un restaurant à sushi pas cher à Montparnasse, ne s’est pas pris la tête. Tous les menus ont maigri de 20 centimes. C’est toujours ça de gagné, et symboliquement je trouve ça fort. D’autant que jusqu’à présent, je n’avais jamais vu de ratures sur les menus des restaurants asiatiques (ou si peu), ce qui a le don de m’énerver, vraiment beaucoup. Même Pho Bida Vietnam, ma cantine vietnamienne fétiche, ne s’est pas mise à la diète.

Manten, rue du Montparnasse

J’ignore si les salaires ont augmenté, en tous cas les serveurs sont toujours aussi aimables, fait rarissime dans ce genre d’usine à sushi. Les petits poissons, eux, sont à la hauteur du prix. En plus, le Manten est ouvert tard, 7/7. Un bon plan quand vous avez la flemme de cuisiner le dimanche soir.

Plateau de sushi au Manten

Baisse de la TVA dans la restauration, rappel des épisodes précédents : Le coup de gueule, Le coup de chapeau n°1

Et pour mémo, les règles du jeu de cette baisse de TVA expliquées sur Lemonde.fr.

Et de votre côté, vous avez constaté une baisse des prix ou un statu quo au resto ?


Manten
21 rue de la Gaîté, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.27.19.55

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€,Japonais,La vie du blog et il y a (2) incroyables commentaires

Madama, le japonais noctambule

Vendredi. Minuit. Montparnasse. Pas encore dîné. Envie de sushi. De préférence pas cher (la grippe A nous ferait presque oublier la crise !). Mission difficile, mais pas impossible grâce à Madama, face au Gaumont Parnasse. Un restaurant japonais coloré où vous irez pour 2 raisons, et seulement 2.

california maki (menu 14 euros)

1) Comme moi, vous voilà à Montparnasse, tard le soir. A une heure où 4/5 des restaurants sont fermés, votre estomac crie famine. Vous n’avez pas envie de McDo. Vous en avez marre des crêpes et des grecs. Si les femmes enceintes ont des fringales de fraises, vous, ce sont les sushi. Chacun son truc. Une seule solution : Madama. Difficile de vous dire quand ce petit resto jap’ ferme ses portes car même les gérants l’ignorent. « On ferme quand il n’y a plus personne », m’a-t-on dit. Et si la fatigue vous guette, les murs jaune poussin et les fauteuils mauves vous redonneront du peps.

Madama restaurant japonais Paris

2) Vous déjeunez à Montparnasse. Les menus midi sont très intéressants, à partir de 9,50 euros les assortiments de maki, sashimi et brochettes. Autre bon point, le service est rapide. Si vous déjeunez seul, vous vous consolerez en compagnie de dame télé. Heureusement, elle ne parle pas trop fort…

3) Il n’y a pas de troisième raison car si vous vous avez envie de sushi/sashimi pas chers à des heures décentes, Manten, à une centaine de mètres, est meilleur pour les même prix. Si vous êtes d’humeur (et de budget) vrais bons sushi, filez sans hésiter dans la rue voisine au Toritcho, une perle en matière de restaurants japonais.

Madama
6 rue d’Odessa, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.35.48.08

Restaurant japonais à Montparnasse : Manten (pas cher), Toritcho (extra)
Restaurant sympa à Montparnasse : Le Petit Morbihan (crêperie), Le Sélect (brasserie)
Restaurant ouvert toute la nuit : Le Pied de Cochon (Les Halles)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€,Japonais,Restaurant par prix et il y a (4) incroyables commentaires

Manten, l’usine à sushi de Montparnasse

La rue de la Gaîté, c’est la Mecque du sushi pas cher à Paris. Dans la jungle des restos « japonais » qui la jalonnent, encore faut-il choisir le bon (ou le moins pire, c’est selon). Entre deux sex shops et un théâtre, Manten tire bien son épingle du jeu avec un très bon rapport qualité/quantité/prix.

Manten, sushi à Montparnasse

Sushi pratique. Manten, c’est le genre de resto qu’on est bien content d’avoir sous le coude pour manger vite fait bien fait en sortant d’un ciné, d’une pièce de théâtre ou d’un peep show voisin. L’avantage, c’est que ce grand restaurant japonais est ouvert tard le soir. Même le dimanche, vous êtes accueilli jusqu’à 23 heures.

Manten, sushi à Montparnasse

Sushi pas cher. Il n’y a pas de formule spéciale crise, mais c’est tout comme. Les menus commencent à 6 euros (au déjeuner) et plafonnent à 16,60 euros. A ce prix, je peux vous dire que vous en avez pour votre argent ! Le côté low cost n’a pas sacrifié le service, rapide et attentif, avec une carafe d’eau servie dans les deux minutes suivant notre arrivée et renouvelée sitôt vidée.

Sushi correct. Mr Q et moi nous sommes fait plaisir avec le menu Valentin pour deux : soupe miso, salade de choux, assortiment de sushi/sashimi, brochettes et riz. Alors évidemment, vu les prix, il ne faut pas s’attendre au Sanki. La soupe miso est trop salée, les brochettes sont un peu élastiques… Mais je m’attendais à pire, et au pire pour le poisson cru. Honnêtement, j’ai été agréablement surprise par les sashimi tranchés plutôt finement et les sushis qui ne sont pas étouffés par le riz (le défaut classique du sushi hard discount). Pour 15,60 euros par tête, le rapport qualité/quantité/prix est très bon.

plateau de sushi et sashimi

Edit du 5 août 2009 : J’y suis retournée depuis… Et le Manten a baissé ses prix.

Manten
21 rue de la Gaîté, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.27.19.55

Sushi pas cher à Paris : Ichikawa (Olympiades), Itadaki (Luxembourg)
Vrai restaurant japonais à Montparnasse : Toritcho (Montparnasse)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€ et il y a (13) incroyables commentaires

Toritcho, les sushi à la mode samouraï

Rien que d’y penser, j’ai envie d’y retourner, à ce restaurant japonais. Plutôt que d’autopsier la fraîcheur du poisson, je vais vous rapporter les confessions de mon voisin de resto. Ce japonais m’a expliqué pourquoi Toritcho sort du lot. Une simple règle de 3.

Toritcho, un très bon restaurant de sushi à Montparnasse

1. Il y a beaucoup de clients
Toritcho est plus grand que la plupart des (vrais) restaurants japonais. Comme le resto a bonne réputation, les clients rappliquent. Du coup, il faut beaucoup de poisson à renouveler quotidiennement. Conséquence : le Toritcho est un bon client pour les poissonniers de Rungis qui le bichonnent en lui réservant des poissons de choix.

2. Le chef cuisinier est un samouraï
Sa dextérité est impressionnante. Il dispose en plus d’une armada de couteaux achetés au Japon, dont certains sur le célèbre marché aux poissons de Tsukiji, à Tokyo. Un couteau, une fonction. Celui-là pour découper la tête, celui-ci pour retirer les écailles… Le chef nous a montré sa collection à la fin du repas. Attention aux doigts!

3. Les sushis sont préparés à la tête du client
Ou plutôt à sa nationalité, selon que vous soyez jap’ ou pas. La différence ? Les Japonais mangent les sushis avec les doigts. Du coup, le riz est moins tassé que dans nos sushis, saisis avec des baguettes. Si vous voulez des sushis à la mode nippone, plissez les yeux !

Une fois tout ça en tête, vous comprendrez à quel point je me suis régalée avec le thon au graines de soja (6,30 €)…
…puis avec le tirashi sushi supérieur (22,80€).
Et c’est encore meilleur quand on ne dépense que 30 €, une addition raisonnable pour un si bon resto.

Edit du 18 août 2009 : Ne nous privons pas des bonnes choses… J’y suis retournée !

Toritcho
47 rue du Montparnasse, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.21.29.97

Bon restaurant japonais à Paris : Sanki (Boulogne), Tagawa (15e), Benkay (15e, plus chic)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Asiatique,de 15€ à 30 €,En groupe,J'adore,Japonais,Sushi et il y a (18) incroyables commentaires

Crêperie de Pont Aven, une de plus à Montparnasse

Envie d’une crêpe. Et pas envie de se prendre la tête. Direction le quartier breton à Montparnasse. Mr Q et moi filons vers la crêperie Josselin. Beaucoup trop de monde. On se rabat sur la crêperie de Pont Aven, juste en face. Mignonne, mais pas très bonne.

La crêperie de Pont Aven, 54 rue du Montparnasse à Paris


L’eau à la bouche.
En apparence, la crêperie de Pont Aven marque des points :
> La déco nous épargne le folklore breton, ses assiettes kitsch et ses drapeaux à gogo. Cette petite crêperie toute rouge est à croquer, avec une chouette musique jazz-funk en fond sonore.
> Les compositions sont assez originales avec des crêpes à l’ananas, au camembert ou au foie gras.

Où trouver du Breizh Cola à Paris ? A la crêperie !


Ca tombe à l’eau.
Une fois la crêpe en bouche, c’est beaucoup moins rigolo :
> La pâte de ma Montpar manque de croustillant et surtout de goût. Pas de bonne pâte = pas de bonne crêpe. C’est mathématique. Les garnitures, quant à elles, se noient dans la standardisation (viande hachée, œuf, fromage, tomate, salade).
> La crêpe dessert boit la tasse. La pâte molle n’a pas plus de goût que sa consoeur au sarrasin. Je ne peux même pas vous dire si la frangipane est bonne, écrasée par le chocolat fondu, qui n’est pas terrible.

La crêpe Montpar à la viande hachée : peut mieux faire (9,50 €)


Bouée de secours.
Allez-y seulement si les crêperies voisines sont complètes pour dîner. En revanche, au déjeuner, la formule midi crêpe complète + beurre sucre est un bon deal pour 8 €. A ce prix là, on ne va pas faire les difficiles !

Crêperie de Pont Aven
54 rue du Montparnasse, 75014 Paris (situer sur la carte)
01.43.22.23.74

Bonne crêperie à Montparnasse : Ty Breiz, Le Petit Morbihan
Bonne crêperie à Paris : Mouette à Bord (15e)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Crêperie,Crêpes,de 0€ à 15€,Traditionnel et il y a (14) incroyables commentaires

Le Severo (14e)

J’ai lu ici et qu’on y mangeait le meilleur steak tartare de Paris. La tentation était trop forte. Il fallait que je m’y frotte. Alors ? C’est vrai qu’il est fameux, le tartare du Severo. Carnivores, dans ce petit bistrot d’Alésia, vous êtes ici chez vous.

Le Severo, c’est au 8 rue des Plantes à Paris

Le boeuf, héros du Sévero. Simple steak haché ou noble côte de bœuf, il occupe le haut de l’affiche, ou plutôt de l’ardoise, épaulé par le veau et le porc… Ne négligeons pas les seconds rôles ! William Bernet, le patron du resto, a assurément un boucher de choc car sans base solide, point de bonne construction.

Le tartare en guest star. Ce morceau bien rouge et tout en muscle est d’une qualité telle qu’il n’a pas besoin d’accessoires pour briller. Du coup, l’assaisonnement est réduit à son minimum pour laisser la viande s’exprimer comme il se doit. Alors non, ce n’est pas un tartare au couteau. Mais finalement, couteau ou pas couteau, peu importe tant la préparation est réussie. Est-le meilleur tartare de Paris ? Hum… Il ne m’a pas laissé d’émotion particulière, ce que j’attends d’un plat hors du lot. Mais il fait très bien son boulot et c’est déjà pas mal. De leur côté, les pommes frites n’ont pas à rougir de leur rôle d’accompagnement. Tantôt dodues, tantôt longilignes, elles sont parfaites.

Le steak tartare de boeuf du Severo (18 €)

Note au public averti. Dans ce petit bistrot, les tables sont serrées. Du coup, oubliez toute intimité. On y vient pour manger, pas pour se confesser ! Et s’il n’y a pas trop de monde, prenez le temps de parler avec William Bernet, le patron, un homme de caractère dont le regard bleu s’illumine dès qu’il vous parle de ses viandes.

William Bernet face à l’impressionnante carte des vins du Severo

Bon à savoir : Viandes de 15 à 30 €. Comptez 30-45 € le repas… Beaucoup plus si vous prenez du vin ! D’autant que la carte est de qualité.

Ouvert de 12h à 14h puis de 19h30 à 22h (à partir d’avril 2011, l’ouverture sera prolongée jusqu’à 14h30 et 23h). Fermé le samedi et le dimanche.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)

Le Severo
8 rue des Plantes, 75014 Paris (voir carte des restos).
01.45.40.40.91

Où manger de bonnes viandes à Paris ? Le Bœuf Couronné (porte de Pantin), Chez Paul (Bastille)

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Bistrot,de 30€ à 60 €,Traditionnel,Viande et il y a (19) incroyables commentaires