Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants 2e arrondissement

Mori Venice Bar (2e), pasta & caviar

Super bon, super cher. En même temps, quand on vous sert des pâtes au caviar, peut-on s’attendre à autre chose ? Le Mori Venice Bar, planté place de la Bourse, n’est pas un restaurant italien comme les autres. Pour une occasion un peu exceptionnelle, ça vaut vraiment le détour.

Version low cost. Venez pour déjeuner et optez pour le menu CAC 40. Officiellement, son prix est censé varier avec “le cours boursier de la veille, seulement à la baisse”. D’un point de vue marketing, la formule est habile. En réalité elle est vaine car, foi de testeuse, je n’ai jamais constaté d’évolution, même aux pires heures de la crise. Donc par CAC 40, entendez “menu à 40 euros” (tout étant relatif, la valeur « low cost » de mon titre est à mettre en regard des prix à la carte).

Ce qui nous donne une mozzarella burrata aux courbes Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories + de 60€,2e arrondissement,Italien et il y a (7) incroyables commentaires

Mercato (2e), le beau gosse à l’italienne

Mise à jour : Le Mercato a fermé ses portes

 

Mesdemoiselles, mesdames, ce billet est pour vous. Parce qu’au Mercato, un restaurant italien près de la Bourse, vous serez servies. Dans tous les sens du terme.

Une table : A l’étage, plus cosy et intime. La salle du bas a des allures de loft new-yorkais, esprit zen et ambiance épurée. Visuellement en tous cas, car dès que la foule débarque, on peine à s’entendre avec le haut plafond qui fait écho.

Un serveur : Le beau brun longiligne et ténébreux qui n’est pas sans rappeler James Franco. Je ne vous cache pas que Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,de 15€ à 30 €,Italien et il y a (6) incroyables commentaires

Saturne (2e), l’essentiel

Saturne fait partie de ces restos à la mode où, parce que tout le monde y va, tout le monde en parle (clic clic clic), je n’ai qu’une envie : fuir. Par overdose, et parce qu’il faut réserver 3 semaines à l’avance pour espérer y dîner. J’exagère à peine. J’ai donc attendu la fin de la furie post-ouverture (septembre 2010) pour y pointer le bout de mon nez. La première fois en mai dernier. Et depuis, j’y suis retournée… 3 fois.

La lumière. Avec son esprit zen et minimaliste, la belle et grande salle serait parfaite pour un cours de yoga. Aucun élément superflu pour vous perturber. On se concentre sur l’essentiel, sous une grande verrière qui permet de contempler le ciel, qu’à Paris on a souvent tendance à Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bistrot,de 30€ à 60 €,En groupe,Traditionnel et il y a pas de commentaires

Le Diable Verre (2e), la preuve par 5

Edit le 24 décembre 2012 : Le Diable Verre a fermé. C’est désormais une pizzeria tenue par l’équipe du Coinstot Vino

Je n’ai pas encore testé tous les restaurants du passage des Panoramas, entre Grands Boulevards et Bourse (où je bosse), mais je commence à en avoir un bon petit… panorama (désolée, c’était irrésistible). Au menu, nous avons donc, selon vos envies et vos humeurs :

Racines : excellente cuisine bistronomique mais pas donné

Juste en face : l’Arbre à Cannelle, la version low cost où l’on mange pour un ticket resto

Coinstot Vino : bien chouette bistrot qui fait partie des chouchous

Juste en face : Diable Verre, notre restaurant du jour, ouvert depuis 3 mois, où aller parce que…

Le patron est adorable. Toujours prêt à se plier en 4 (voire 5) pour Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bistrot,de 15€ à 30 €,Traditionnel et il y a (4) incroyables commentaires

Ko Fuku, pour sushiter à Opéra

Sushiter : verbe intransitif. Action de manger un sushi.

Vous avez envie de sushi.

Vous vous dites alors : bon sang mais bien sûr, filons dans le quartier japonais, dans le triangle Opéra-Pyramides-Quatre Septembre. Bien vu, sauf que dans le coin, il n’y a pas tant de sushis que ça. Vous trouverez surtout une enfilade de cantines à ramen et quelques sushi-bars : au mieux des restaurants hauts de gamme style Bizan (bientôt sur le blog), au pire des restos proposant des sushis pas-chers-pas-bons qui n’ont de japonais que le nom.

Je sens vos mines déconfites… Mais ne partez pas si vite ! Le vrai restaurant de sushi à prix raisonnable, s’il est rare, existe quand même. Et il s’appelle Ko Fuku, tout près de la place de l’Opéra.

Le lieu : dynamique. Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Asiatique,de 15€ à 30 €,Japonais,Sushi et il y a (8) incroyables commentaires

Coinstot Vino, le bistrot du passage

Je poursuis les séances de tourisme gastronomique dans le charmant passage des Panoramas, entre Bourse et Grands Boulevards. Après l’Arbre à Cannelle, pas cher mais pas top quali, et Racines, excellent mais pas donné, j’ai dégoté le Juste Milieu : Coinstot Vino. La preuve par 5.

Parce qu’on ne se prend pas la tête. A midi, le choix est simple : il n’y en a pas. Ou presque. 2 entrées, 2 plats, 2 desserts. Point à la ligne. Et c’est tant mieux, ça évite les inévitables tergiversations entraînant un stress traumatisant pour tout indécis qui se respecte. Quand j’y suis allée (ou plutôt, quand j’ai pris la photo, car j’y suis allée plus d’une fois), c’était donc un Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bar à vin,Bistrot,de 0€ à 15€,de 15€ à 30 €,Traditionnel et il y a (2) incroyables commentaires

Isse Workshop, le Japon en mode mini

Isse Workshop se résume en trois mots : épicerie japonaise conceptuelle. L’idée est originale, la cuisine typique et les prix ultra tassés : un menu unique différent chaque jour à 10 euros. Seulement pour en profiter, il faut respecter les 3 conditions suivantes, sinon vous serez déçu.


Arriver avant 12h30. Isse Workshop ne propose que le déjeuner. Je suis arrivée à 13h et j’ai compris que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt : les plats étaient tièdes, probablement parce que tous préparés à l’avance. Côté pile, le service est ultra rapide, à peine assis et vous voilà déjà prêt à manger. Côté face, les plats se languissent de votre arrivée et le tofu, un met qui se conserve mal, est déjà légèrement durci sur les côtés. Cerise sur le gâteau… justement, il n’y en aura pas puisque les desserts ont tous été commandés par vos voisins, qui contrairement à vous sont habitués, et que vous fusillez du regard de jalousie et Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€,Japonais et il y a (5) incroyables commentaires