Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants 2e arrondissement

Jour

Jour, c’est le Géant Vert du fast food parisien. Point de burger dans cette chaîne de restaurants, mais de la verdure et des légumes frais. Bref, des plats sains pour un repas light et équilibré. Le concept : composer sa salade.

Vert jusqu’au bout de l’enseigne, Jour est le roi de la salade

Je fuis les chaînes de restaurants. J’exècre ces enseignes qui surfent sur la mode du bio avec leur formule régime spécial détox. Avant d’entrer à Jour, j’étais donc loin d’être convaincue. Mais il faut se laisser surprendre car ce bar à salades propose un déjeuner rapide en 4 étapes :

1) Choisissez votre salade : Laitue, mâche ou mélange de saison, petite ou grande portion. Si le vert vous rebute, il y a option pâtes.
2) Composez : Derrière le bar vitré, une multitude d’ingrédients qui respirent la fraîcheur et une bande de jeunes dynamiques prêts à vous servir. Chaque topping est facturé entre 0,20 et 2 €, le tout assaisonné d’huile d’olive voire d’une sauce allégée.

Il n’y a plus qu’à choisir parmi les dizaines de toppings

3) Payez : Suivant le principe du «plus tu manges, plus tu paies», l’addition est proportionnelle à votre appétit. Même le pain est payant (0,40 €). Compter 10 € une belle salade.
4) Mangez : Assis sur une chaise en bois autour d’une table en bois, vous voilà face à votre saladier vert rempli de verdure. Evidemment, vous buvez de l’eau ou un jus de fruits frais. Au pire du coca light. Figurez-vous qu’il n’y a pas que des jeunes filles au régime à vos côtés. Hommes, femmes, jeunes, vieux, il y a de tout et beaucoup de monde à Jour.

Une salade + 5 ingrédients + un morceau de pain = 9,15 €

Même si c’est frais et bon, je trouve que 10 € pour manger une salade avec des couverts en plastique, c’est cher.

Ouvert du lundi au vendredi de 11h45 à 16h30.

Jour
29 rue du Louvre, 75002 Paris (voir Resto-Map).

6 autres adresses dans Paris : 36 bis avenue de l’Opéra (2e), 35 rue de Ponthieu (8e), 13 boulevard Malesherbes (8e), 12 rue Clément Marot (8e), Citadium 50-56 rue Caumartin (9e) et 40 avenue Kleber (16e).

Resto sympa vers Montorgueil : Le Comptoir du Commerce, Le Café, Le Dénicheur, Little Italy.

Posté parAude dans les catégories 16e arrondissement,2e arrondissement,8e arrondissement,9e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,Salades,Traditionnel et il y a (18) incroyables commentaires

Le Réau

Quand les plats sont à moins de 10 €, je suis moins exigeante. L’ambiance et le service peuvent compenser et en faire un resto sympa pour les petits budgets. Le problème au Réau, c’est qu’il n’y a rien de tout ça.

En sortant du métro Sentier, il suffit de traverser la rue

Ca ne me fait jamais plaisir de publier une critique assassine. Surtout quand l’établissement est dirigé par une personne sympathique. Mais force est de constater qu’aujourd’hui, je n’ai pas été gâtée.

Situé face au métro Sentier, ce restaurant de quartier fait office de cantine pour les bureaux alentours. Qu’est-ce qui les attirent ? Trois choses : l’accueil de l’élégante patronne, une serveuse peu aimable mais rapide et une formule déjeuner à 12 € plat du jour/dessert (ou entrée).

Heureusement, la patronne est accueillante

Le Réau est donc pratique pour manger rapidement. Pour manger bien, c’est une autre affaire. Ma salade auvergnate n’est vraiment pas bonne. Les pommes de terre, le cantal et le jambon sans goût sont noyés dans une sauce industrielle écoeurante. Manque de chance ? Mauvais choix ? D’après une habituée (il y en a beaucoup), le plat du jour est toujours bon. Je prends quand même un dessert, avec une tarte aux abricots passable.

Voilà 14 € mal dépensés. Mieux vaut payer 3 € de plus et se faire plaisir du côté de la rue Montorgueil.

.
Le Réau
116 rue Réaumur, 75002 Paris (voir Resto-Map).
01.42.33.31.04

Bons restos dans le même quartier : Le Comptoir du Commerce, Le Café, Le Dénicheur, Little Italy.

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,J'aime pas,Traditionnel et il y a (6) incroyables commentaires

Taishoken

Défi du jour : j’ai envie d’aller au resto mais je n’ai que 10 € en poche. Direction la rue Sainte Anne, temple du ramen pas cher. Je pousse la porte de Taishoken. Mauvaise pioche.


J’étais parti pour tester Aki recommandé par Rav, mais ce soir c’est plein à craquer, comme toutes les bonnes cantines du quartier d’ailleurs. Je poursuis donc ma route jusqu’à Taishoken, le seul restaurant japonais où il n’y a pas de file d’attente. J’ai vite compris pourquoi.

• Le cadre est froid :
D’accord, l’esprit japonais se veut zen et minimaliste. Pas vide. Tout est blanc, pas un seul élément de décoration. C’est triste.
• Il fait trop chaud :
Comme toute cantine à ramen, la cuisine est à vue des clients, derrière le bar. Seulement ici les grandes bassines de bouillon font aussi radiateur et (problème d’aération ?) le thermomètre voit rouge.
• Le ramen n’est pas bon :
Le bouillon est trop salé, les tranches de rôti de porc (ou plutôt de couenne) sont trop grasses.
• C’est cher :
Entre 11,50 et 13,50 € le menu ramen + gyoza alors que les cantines voisines plafonnent à 11 €.

Moralité : Si tu vas rue Sainte Anne, dans la file d’attente tu t’immisceras et ton tour patiemment tu attendras.

Taishoken
40 rue Sainte Anne, 75002 Paris (voir Resto-Map).
01.42.61.11.59

Envie d’un restaurant japonais pas cher? J’ai testé aussi Higuma, Sapporo, Kadoya, Kintaro.

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€,J'aime pas,Japonais et il y a (26) incroyables commentaires

Le Dénicheur se rhabille

Depuis ma dernière visite, la décoration du Dénicheur a évolué. Le gros nounours de l’entrée a été dérobé, les nains de jardin de la vitrine ont disparu (kidnappés par le FLNJ ?). Qu’on se rassure, l’esprit kitsch est conservé.

Les nouvelles photos et le texte (légèrement) retouché sont ici.

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bistrot,Traditionnel et il y a pas de commentaires

Guibine (2e), la Corée au barbecue

Y a pas que des jap’ rue Sainte Anne. Il y a aussi un excellent restaurant coréen. Cuisine fine, décor traditionnel, service attentionné : le Guibine affiche un parcours sans faute (ou presque).Impossible de louper l’imposante façade en bois qui attise la curiosité. Et incite à pousser porte. Une Coréenne vêtue d’une robe traditionnelle nous accueille avec un grand sourire. Les serveurs sont d’une gentillesse et d’un calme remarquables. Ici, le client est roi.

Pour se mettre en appétit, nous savourons le décor, clair et élégant. Au-dessus de la porte, des tuiles traditionnelles. A côté, une étagère remplie de temples miniatures et autres objets de prière. Ajouter une clientèle essentiellement asiatique. On s’y croirait presque.

Elégance et raffinement

A la carte, des plats autour de 18 € comme les ragoûts, bouillons assortis de viande ou fruits de mer, et les barbecues auxquels nous faisons honneur. Très vite, notre table se couvre de petits bols de légumes variés. Et pimentés ! Suivent les barbecues. Et d’heureuses surprises.

Couper, mélanger : c’est la valse du serveur

Contrairement à ce que je m’attendais, il ne s’agit pas de déposer la viande crue sur une plaque chauffante. Préparation, cuisson, les serveurs s’occupent de tout. Mon canard est mijoté dans un fond de sauce avec des légumes. Tout simplement exquis. En revanche, le bœuf de mes voisins est à mon goût trop cuit. Eux s’en sont régalés.

Les desserts : ni mauvais ni bons, mais à tester au moins une fois

Pour aller jusqu’au bout du voyage, nous avons goûté les gâteaux coréens. La pâte de riz au haricots rouges n’est pas mauvaise, certes. Mais son goût grossier et sa texture caoutchouteuse détonnent avec le raffinement du barbecue.

A défaut, sachez que l’addition vous est servie avec quelques tranches de melon, frais et léger. De l’élégance, on vous dit.

Ouvert tous les jours sauf le mardi de 12h à 14h30 puis de 19h à 22h30.

(Prix mis à jour le 2/2/2011)

Guibine
44 rue Sainte Anne, 75002 Paris (situer sur la carte)
01.40.20.45.83

Bon restaurant coréen : Niwanna (barbecue, 13e)


Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Asiatique,Coréen,de 15€ à 30 € et il y a (8) incroyables commentaires

Le Café

Voici l’un de mes spots préférés, pour ne pas dire le chouchou. Un zeste de fashion, une gousse de branchouille, le tout saupoudré d’authenticité : ce Café se savoure sans modération.

Situé dans le quartier ultra mode d’Etienne Marcel, ce petit bar/resto est certes branché mais pas surfait. La déco aux allures de brocante ne laisse pas de répit pour les yeux : ici, des statuettes africaines, là des globes terrestres lumineux ou encore ce portrait de Gandhi à côté d’une pub Banania. De ce bric-à-brac se dégage une ambiance cosy où l’on se sent bien, un peu comme chez soi.

Des plats tout simples, c’est tout bon

Les serveurs y sont aussi pour quelque chose, d’un abord franc et sympa. La clientèle mêle fashionistas (un peu) et habitués (beaucoup) assis en rang d’oignons aux tables en bois collées les unes aux autres. Vu la densité des lieux après 18 heures, mieux vaut ne pas venir à plus de 4.

La terrasse, idéale pour observer les serial shoppeuses du quartier !

Pour boire un verre, 2 options. En été sur la terrasse ensoleillée. En hiver avec un bon chocolat chaud servi dans un grand verre.

La carte est alléchante avec des prix raisonnables, entre 10 et 12 12-13 € le plat. Les tartes salées sont délicieuses. Mais j’ai un faible pour « l’assiette chaude » : de bonnes pommes de terre rissolées recouvertes d’un œuf poché, de saumon ou poitrine fumé, accompagnés d’un chèvre toasté, salade et crudités. Complet et copieux. On ne demande pas mieux.

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 2h et le dimanche de midi à minuit. Service continu de 12h à 23h30.

(Prix mis à jour le 2/2/2011)

Le Café
62 rue Tiquetonne, 75002 Paris (situer sur la carte)
01.40.39.08.00

Bon restos à Montorgueil : Le Comptoir du Commerce, Le Dénicheur, Little Italy.

Bars pas loin : La Cordonnerie, Le Tambour.

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,En groupe,J'adore,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (9) incroyables commentaires

Sapporo (1er), un ramen sinon rien

Encore une bonne adresse dans le quartier japonais à Paris, idéale pour un déjeuner rapide, copieux et sain. A Sapporo, on mange face aux cuisiniers dans un esprit cantine.

Ramen, légumes en salade et riz : l’art de se rassasier pour 11 euros

A midi, la carte propose 8 menus ramen à partir de 11 €, soit un bol de pâtes fraîches japonaises dans un bouillon avec un accompagnement : raviolis gyoza, katsu don (riz garni) et autres curiosités nippones à tester selon votre témérité.

Des photos pour choisir son menu

J’ai goûté le C4 : ramen + riz + yasai itame. Cette salade tiède de légumes et fines tranches de viande est une délicieuse surprise. Mon ramen aux algues était bon, à condition d’aimer le « scouitch scouitch » des algues sous les dents. Un menu très copieux et tout aussi sain, dont on vient à bout l’estomac rassasié mais léger.

Manger face aux cuisiniers, c’est sympa mais à l’étroit

Deux bons points pour ce resto : d’abord chaque menu est assorti d’une photo, bien pratique pour choisir. Ensuite, le serveur n’hésite pas à vous mettre en garde contre certains plats gluants dont lui-même ne raffole pas.

Toutefois, l’ambiance y est moins vivante qu’à Higuma, une cantine du même genre située sur le trottoir d’en face. Comme il y a toujours la queue à Higuma, Sapporo est une bonne alternative pour ceux qui ne veulent/peuvent pas attendre.

Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h30, le dimanche jusqu’à 22h.

(Horaires et prix mis à jour le 13/03/2011)

Sapporo
37 rue Sainte Anne, 75001 Paris (voir Resto-Map)
01.42.60.60.98

Bon restaurant japonais: Higuma, Kadoya, Kintaro, Aki (spécialité d’okonomiyaki).

Posté parAude dans les catégories 1er arrondissement,2e arrondissement,Asiatique,de 0€ à 15€,Japonais et il y a (9) incroyables commentaires