Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants Espagnol

C’est Byzance, la Mecque du pata negra

Le Bellota Bellota, c’est la Rolls du pata negra : une folie qui laisse de grands souvenirs. Amateurs de jambon espagnol et bons produits, si vous avez envie de vous offrir un petit shoot, l’épicerie fine-restaurant Byzance est pour vous. 

2013 - byzance bellota1

Avant de passer à table, il faut mériter son dû. Ce restaurant-épicerie fine est à Boulogne, entre l’île Saint Germain et le nouveau quartier de l’île Seguin. D’extérieur ça ne paie pas de mine. Il faut vraiment savoir qu’un trésor s’y cache pour pousser la porte. Le plaisir n’en est que Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories Banlieue,de 30€ à 60 €,En groupe,Espagnol,Insolite & original,Latino,Tapas et il y a pas de commentaires

Restaurant Arola à l’hôtel W (Paris 9e) : les tapas bling

Le W est l’hôtel fashion du moment, avec du bling qui clignote dans tous les sens. En cuisine, il fallait forcément un nom qui claque : Sergi Arola. Le chef espagnol doublement étoilé propose des tapas chics et choc pour une addition qui l’est tout autant. 

Le style. Chez Arola, faites-vous plaisir. C’est l’occasion de s’amuser et de ressortir ces boutons de manchettes que vous n’osez jamais mettre ou cette robe beaucoup trop courte pour être portée décemment dans la rue. Ici, vous serez comme un poisson dans l’eau, raccord avec le décor branché et la faune hyper stylée du lieu. L’ensemble est clinquant mais pas vulgaire pour autant : c’est du tape-à-l’oeil chic. Alors soyez à la hauteur, ce n’est plus si souvent qu’on peut sortir le grand jeu.

Le service. Serveuses et hôtesses hyper sexy, serveurs à la hauteur. Les mauvaises langues s’attendraient à ce qu’ils soient odieux. Mauvaise pioche. Tout ce beau monde est bienveillant, patient et de bons conseils. Un casting Lire la suite…

Posté parAude dans les catégories + de 60€,9e arrondissement,En groupe,Espagnol,Gastronomique,Insolite & original,Latino,Tapas et il y a (7) incroyables commentaires

Les Caves Saint Gilles, viva Espana!

Pour la petite histoire, les Caves Saint Gilles sont le premier bar espagnol de Paris. Et pour l’appétit, on y mange de délicieuses tapas. Ajoutez une ambiance vivante et ce bar à tapas du Marais nous transporte (presque) en Espagne.

La coupe du Jamon iberico pata negra: tout un art !

L’Auberge espagnole. Les Caves Saint Gilles, ça se mérite. Impossible de réserver après 20 heures. Et sur place, encore faut-il qu’il y ait une table libre. N’essayez pas de feinter en arrivant au compte-gouttes, genre «Le premier qui arrive prend une table». Taratata, le patron dit non. «On vous donnera une table quand vous serez au complet.» Et toc, dans la face. Alors en attendant les copines, Mr Q et moi prenons un verre autour du beau bar en bois collés à un couple de Japonais et 2 filles branchées, en remarquant les azulejos, les affiches de films espagnols… Tout en grignotant une bonne tortilla, baveuse comme il faut. Ca commence bien.

Les Caves Saint Gilles, joli bar espagnol dans le Marais

Jamon Jamon. Les filles arrivent, on peut enfin s’asseoir juste en dessous de gros jambons qui pendent. Pour faire simple, on commande 3 assortiments de tapas, ce qui est largement suffisant pour nous 4. J’ai particulièrement aimé le surtido de plancha, un assortiment de poissons et fruits de mer grillés parfumés avec à l’huile d’olive. Les poulpes grillés et les seiches étaient excellents.
Les assiettes de tapas chaudes (empanadas, calamars frits, aubergines grillées…) et tapas froids (fèves, légumes marinés, pois chiches…) s’en sortent bien aussi. Bref, on se régale.

Volver. Au niveau de l’addition, ça grimpe vite si vous prenez des tapas individuels. Je vous conseille plutôt les assortiments bien copieux pour 15-18 €. Pour l’addition finale : joli resto + ambiance décontractée + bonnes tapas = un bon resto pour une soirée conviviale entre copains.

Ouvert tous les jours de 12h à 15h (jusqu’à 16h le samedi et dimanche) puis de 19h30 à minuit. Ouvert le dimanche.

Les Caves Saint Gilles
4 rue Saint Gilles, 75003 Paris (situer sur la carte)
01.48.87.22.62

Bon bar à tapas à Paris : La Giralda (17e), Le Crocodile Vert (Convention, 15e)

Posté parAude dans les catégories 3e arrondissement,de 15€ à 30 €,Espagnol,Latino,Tapas et il y a (14) incroyables commentaires

La Giralda

Un bon bar à tapas à Paris, c’est rare, mais ça existe. Dans le bien calme 17e, la Giralda conjugue l’Espagne à tous les modes, de l’assiette au service en passant par la clientèle, dans une joyeuse ambiance.

La Giralda, ça se regarde et ça s’écoute

Le restaurant où nous avons rendez-vous ressemble à un banal bar PMU. Mais la Giralda cache bien son jeu. Parce qu’à l’intérieur, l’ambiance est à la fête !

Autour du bar, ça papote avec un demi ou une sangria à la main. Dans la 2e salle, on s’entasse. Nous sommes 14 autour d’une table de 8. Qu’importe, allez allez ! On se serre les jeunes ! Ambiance conviviale et familiale : telle est la devise de Manu, le patron des lieux. Ou plutôt «le mari de la patronne», comme il aime le rappeler.

Excellents tapas au son des guitares espagnoles

Manu, c’est l’âme de la Giralda, avec une vraie gueule d’Espagnol et une tchatche d’enfer. Il connaît tous ses clients, espagnols pour la plupart, et accueille les nouveaux que nous sommes avec autant de chaleur. Sa femme Ingrid, l’efficacité discrète, veille sur la cuisine et prépare des plats typiques comme la paëlla ou le calamar à la catalane (14 à 16 €), et bien sûr des tapas (4 à 6 €).

Assiette de tapas pour 2 (à droite) qu’on peut même partager à 3

Nous prenons l’assiette de tapas pour 2 à 22 €. La tortilla est excellente, les beignets de calamar pas trop gras, les patatas bravas justement épicées, les ailes de poulet relevées à point. On se régale en musique, grâce aux 2 super guitaristes de flamenco.

Ici, on mange au rythme du flamenco

Cheveux blonds ou blancs, allure BCBG ou en kilt écossais, les clients de tous horizons se mêlent dans ce joyeux bal populaire. La soirée s’achève autour du bar et des infatigables musiciens qui enchaînent les «penultima». L’ultima chanson arrivera finalement vers 3 heures quand, ayant tous bien mangé, bien bu et bien dansé, l’appel du lit sera trop fort.

Les musiciens sont présents tous les vendredis et samedis : réservation indispensable.

La Giralda
19 rue Boursault, 75017 Paris (voir carte des restos)
01.43.87.46.86

Bon bar à tapas : Le Crocodile Vert (15e), Les Caves Saint Gilles (Marais, 3e)

Posté parAude dans les catégories 17e arrondissement,de 0€ à 15€,Espagnol,Latino,Tapas et il y a (12) incroyables commentaires