Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants de 0€ à 15€

Boulangerie Legay Choc : sexe et pain d’épices

Des viennoiseries à se rouler par terre, des tartes à se damner… Legay Choc est un bijou de gourmandise. C’est ma boulangerie fétiche, nichée dans le Marais. Et le dimanche, ne manquez pas la baguette magique… pas très catholique.

boulangerie_legay_choc_-_le_marais-paris-rue_sainte_croix_de_la_bretonnerie
Aux commandes de la boulangerie : Richard Legay

Gay friendly. Ca s’appelle Legay Choc. Un nom de circonstance, me direz-vous, pour cette boulangerie toute mimi au cœur du Marais. Figurez-vous que ce n’est même pas un jeu de mots puisque le patron s’appelle Richard… Legay ! En plus d’être beau mec (désolée les filles, il préfère les hommes), ce boulanger de choc propose des viennoiseries à faire pâlir tout régime détox. Le tout servi par des beaux gosses super sympa. Au Gay Choc, la gentillesse n’est pas un vain mot, et c’est bien agréable.

Sugar paradise. Cette boulangerie écrase ses consoeurs parce qu’en plus d’être troooop bonne, on y trouve des viennoiseries, sandwichs et pains très originaux. J’ai surtout un faible pour leurs viennoiseries… Comment résister face au bichon, un triangle croustillant légèrement caramélisé fourré d’une crème pâtissière au citron ? Ou le roulé cannelle, la viennoiserie aux pommes, le pain aux raisins aux amandes ? Aaarrgghhh ! Tout est beaucoup trop bon !!

King of sandwich. Le rayon salé n’est pas en reste entre tartes salées, pizza et sandwichs. Vous trouverez l’inusable jambon-beurre mais essayez plutôt le tip-top Vendangeur au poulet, raisins secs, noix, bleu d’Auvergne, crème de chèvre et feuille de chêne. Croquez dans cette baguette dorée… et vous craquerez !

Queen of magic. Le dimanche, ne manquez pas la baguette magique… La baguette en forme de sexe ! Vous ferez sensation au repas dominical familial…

baguette legay choc

Ouvert de 7h30 à 20h. Fermé le mardi.

Boulangerie Legay Choc
45 rue Sainte Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris
01 48 87 24 61
legaychoc.fr
voir carte des restos

2 autre adresses dans Le Marais : Boulangerie Victor 1920, 33 rue Rambuteau, 75004 Paris
La sandwicherie Legay Choc, 17 rue des Archives, 75004 Paris

Manger vite fait-bien fait dans le Marais : La Mosaïque (hot dog), L’As du Fallafel
Bonne boulangerie dans le Marais : Boulangerie Murciano (super strudel)

Posté parAude dans les catégories 4e arrondissement,de 0€ à 15€,J'adore et il y a (13) incroyables commentaires

A l’Olive (18e), le rade pas cher de La Chapelle

Le rendez-vous est fixé porte de La Chapelle, un quartier qui n’a rien d’alléchant. Mais près du marché de la Chapelle, je tombe sur A l’Olive, un petit resto qui mise sur une cuisine maison, simple et pas chère. Du tout bon.

A l’Olive, un petit resto rue de l’Olive, porte de la Chapelle (18e)

L’aiguille dans une botte de foin. La porte de la Chapelle n’est pas le quartier le plus sexy de Paris. Autant vous dire que je pensais finir dans un grec qui pue la friture. Et pourtant… Face au marché couvert de la Chapelle, dans une rue piétonne, la terrasse d’A l’Olive nous tend les bras. Simple et accueillant, voilà un bon petit bistrot comme j’aime.

Fait maison sinon rien. A l’ardoise, croque madame, pâtes ou cheeseburger. Le top, c’est la formule assiette repas + café pour seulement… 10 €, oui messieurs dames ! L’assiette copieuse et complète se divise en 4 parties : la tarte du jour jambon/fromage avec une fine pâte maison, la salade du jour arrosée d’une vraie sauce vinaigrette, quelques frites croustillantes et un bol de fromage blanc au coulis de griottes, maison, évidemment.
Pour finir, un p’tit cawa au bar en tchatchant avec des habitués et les serveurs à l’humour pince sans rire. Si je bossais/habitais dans le quartier, j‘en ferais ma cantine sans hésiter. En plus, c’est même ouvert le dimanche soir… Que demande le peuple ?

Mise à jour le 2/2/2011 : La carte a un peu évolué. Il n’y a plus d’assiette repas. En revanche, la cuisine est toujours 100 % maison et les prix toujours rikiki : plat du jour à 9 euros soit 9,70 avec un café ; tarte du jour à 7,50 euros soit 8,20 avec un café et dessert à 4,20 euros.

Ouvert tous les jours de 8h à 1h pour le bar. Service continu le vendredi, samedi, dimanche. En semaine, service de 12h à 16h puis de 19h à 22h30.

A L’Olive
8 rue de l’Olive, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.46.07.07.08

Bistrot pas cher: Le Tournesol (Montparnasse), Le Reflet (Saint Michel), Le Café (Montorgueil), Spank (Olympiades).

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,En groupe,Salades,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (23) incroyables commentaires

Les Pères Populaires, le bar le moins cher de Paris ?

Les Pères Populaires, c’est le retour aux années lycées. Sympa, pas cher : pas étonnant que ce bar soit devenu le QG des étudiants du quartier (Buzenval, 20e). Une bonne adresse si vous êtes fauché.

Les Pères populaires, un bar sympa et pas cher dans le 20e

C’est quoi ? Un bar resto ouvert il y a tout juste un an qui pourrait bien devenir la nouvelle adresse branchée du 20e.

C’est comment ? La déco ressemble à une joyeuse brocante avec un gros canapé un peu déglingue, des chaises d’écolier et du papier peint psychédélique. Ambiance simple et décontractée avec tutoiement de rigueur aux serveurs.

C’est pour qui ? Beaucoup d’étudiants et lycéens aux coupes de cheveux tombé du lit savamment étudiées ou grosse touffe frisée parce-que-j’suis-trop-cool. Du haut de mes 26 ans, je me sentais un peu mamie ! Mais au cours de la soirée, d’autres «vieux», voire très vieux (imaginez, ils avaient plus de 35 ans !) ont débarqué donc en fait, c’est assez varié.

Pourquoi j’irai ? Parce qu’en plus d’être sympa, ce n’est vraiment pas cher. Café à 1 euro, demi et soft à 2,50 €, pinte à 4,50 € : ma quête du bar le moins cher de Paris a peut-être trouvé son vainqueur… Le soir, grignotage simple et copieux autour de bonnes planches de fromage et/ou charcuterie entre 5 et 9 €. A 3, on s’est partagé 2 planches mixtes, soit 6 € par tête. Très honnête. Pour déjeuner, formule entrée/plat/dessert à 12 € à 13 euros.

La planche mixte de fromage/charcuterie à 9 €
Bon à savoir : Ouvert tous les jours de 8h à minuit. Le samedi et dimanche à partir de 10h. Formules déjeuner uniquement du lundi au vendredi. Le soir, planches de from’ et charcut’.
.
(Horaires et prix mis à jour le 2/2/2011)
.
Les Pères Populaires
46 rue de Buzenval, 75020 Paris
01.43.48.49.22
.
Autre bar pas cher : French K-Wa (Avron, 20e), La Cordonnerie (rue Saint Denis), Lux Bar (en happy hour, Montmartre)

Posté parAude dans les catégories 20e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,Traditionnel et il y a (14) incroyables commentaires

Ngoc Phuong – Pho 34

Phô 34, c’est le genre de cantine vietnamienne que j’adore. C’est un peu dur à trouver. Mais n’hésitez pas à vous perdre dans le quartier chinois et demander votre chemin si vous avez envie de bien manger pour une poignée d’euros.

Phô 34, une cantine vietnamienne à Olympiades (13e)

1. A la recherche du Phô 34. Suivant les conseils d’un ami qui habite Chinatown, je me suis aventurée dans le centre commercial des Olympiades. C’est un peu glauque car à bientôt 22 heures, les boutiques sont fermées, les couloirs sombres et désertiques… Je ne sais pas trop où je vais, mais j’y vais !

2. Bienvenue chez les Viets. Le Phô 34 respecte à la lettre les codes de la cantine vietnamienne : tables en plastique collées les unes aux autres, babioles kitsch et ce frigo… Médaille d’or du kitsch ! A l’effigie du chaton blanc des Aristochats, j’ai flashé dessus. Mr Q et moi sommes les seuls blancs. Et pour ainsi dire les seuls clients puisqu’à la grande tablée, ce sont les amis/la famille de la patronne qui trinquent.

Regardez au fond, le joli frigo avec Marie, des Aristochats !

3. Qu’est-ce que je vais prendre ? La carte propose un éventail large et classique de la cuisine vietnamienne. Je commencerais bien par des rouleaux d’automne maison… Il n’y en a plus. Les crêpes de riz au safran ?… Argh… Et les raviolis vietnamiens ? Non plus… Je me rabats sur une salade spéciale maison que je ne regretterai pas. Les crevettes roses sont bien charnues, les pousses de nénuphars sont fraîches. Très bons aussi les raviolis garnis de morceaux de crevettes.
J’enchaîne avec une spécialité maison, la marmite au riz de poulet. Le poulet est étonnamment tendre pour le prix (8€). Voilà une cuisine simple et bien faite. Je vote pour.

4. Pour une poignée d’euros. Comme dans toute cantine viet, les prix sont riquiqui. On s’en sort pour 15 € par tête avec une entrée, un plat et le ventre bien rempli.

Ngoc Phuong Pho 34
Galerie commerciale des Olympiades
44 avenue d’Ivry, 75013 Paris (voir carte des restos)
01.53.60.27.63


Mon restaurant vietnamien préféré : Bonjour Vietnam (5e)
Bonnes cantines vietnamiennes dans le 13e : Pho 14, Song Huong, Pho Bida Vietnam.

Posté parAude dans les catégories 13e arrondissement,Asiatique,Bo bun,de 0€ à 15€,Vietnamien et il y a (7) incroyables commentaires

Crocodile Vert

Si toi aussi, cher lecteur, tu es coincé en plein béton urbain et que tu en as marre des tut tut, pouet pouet et vroum vroum citadins, va faire un tour au Crocodile Vert, un bar à tapas super sympa près de la Porte de Versailles (15e).

Dîner sous le parasol au Crocodile Vert


C’est quand les vacances ? Dans ce restaurant cubain, tu te sentiras, cher lecteur, forcément dépaysé entre la déco hyper colorée, la musique cubaine et les rhums/cocktails à gogo. Fiesta et bonne humeur sont de rigueur. La preuve en images :

J’ai faim ! Comme c’est les vacances, on se lâche et on mange avec les doigts. Il y a des plats cubains, mais les tapas, c’est beaucoup plus rigolo. En plus, ils sont délicieux, surtout les calamars grillés ou les accras de morue… La tortilla est bien dodue, la tomatade est très tomatée et mon estomac très heureux. Surtout, si tu aimes les glaces artisanales, goûte le sorbet ananas. Une glace fait maison avec des morceaux d’ananas, légère et rafraîchissante.

Le plein de tapas dans ce bar cubain parisien

Au menu des réclamations : La musique est très forte et les cocktails sont moyens (coupés à l’eau ?). Cela dit, côté boisson, le Crocodile Vert est plutôt spécialiste des mojitos et rhums arrangés (tagada, réglisse, aphrodisiaque…).

Bon à savoir : Tapas à 5 €, plats cubains 15 €, rhums 5 € et cocktails 7,50 €. Ouvert tous les jours à partir de 19 heures.

Le Crocodile Vert
6 rue du Hameau, 75015 Paris
01.56.08.15.40

(voir carte des restos)

Bar à tapas à Paris : La Giralda (17e), Les Caves Saint Gilles (Marais, 3e)

Bons restaurants Porte de Versailles : So Rice (iranien), La Cave de l’Os à Moelle (buffet à volonté), La Chèvre et le Chou (bon bistrot)

Posté parAude dans les catégories 15e arrondissement,Cubain,de 0€ à 15€,Latino,Tapas et il y a (11) incroyables commentaires

Le Nouveau Café

Sympa, bonne ambiance, bien situé : le Nouveau Café est un bon plan pour prendre un verre à Montparnasse. De là à y manger… Je suis plus réservée. Ce n’est pas cher mais ce n’est pas très bon non plus.

Pas de photos pour ce resto

Un bar sympa…
> Le lieu : Le Nouveau café est situé dans une petite rue pavée à 2 pas de la gare Montparnasse, dans le quartier des théâtres. Voici un bar sympa pour prendre un verre avant ou après une pièce.

> L’ambiance : La déco rend hommage au music hall, quartier oblige, avec plein d’affiches encadrées de Sylvie Vartan, Jacques Brel et autres Françoise Hardy. J’ai bien aimé aussi l’impression d’espace grâce aux miroirs et aux grandes portes-fenêtres qui apportent de la lumière. Le soir, l’ambiance est plus intime, tamisée.

> Le prix : Pour déjeuner (ou avant 20 heures), le menu défie toute concurrence : 7,50 € entrée/plat/dessert ! Les autres menus restent intéressants à 12-16 €, avec une carte typique de bistrot parisien entre crottin de chèvre, rumsteak et confit de canard.


… mais un resto moyen

Commençons par la bonne nouvelle : ma salade géante à 10,50 € était très bonne, avec une belle feuille de chêne et une sauce aux grains de moutarde à l’ancienne. Mais ne vous aventurez pas hors des sentiers de verdure. Nous étions une dizaine. Le verdict du tour de table a tranché : pas cher, certes, mais pas top, avec un dessert décevant. Les choux des profiteroles étaient glacés en surface, la glace était trop dure. Bref, comme une impression de sortie de congélo.

Le mot de la fin : Le Nouveau Café reste quand même un bon plan pour un déjeuner à budget serré ou une salade géante.
.
Le Nouveau Café
15 rue du Maine, 75014 Paris (voir carte des restos)
01.43.21.65.29

A Montparnasse, je vous conseille le Tournesol, un bar sympa et un restaurant pas cher très correct.
Pour une salade géante, voir le Relais Gascon (Montmartre).

Posté parAude dans les catégories 14e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,Traditionnel et il y a déjà (1)Commentaire

Piment d’Or

Ni vraiment bon, ni franchement mauvais. Piment d’Or est juste moyen. De l’assiette au service, il se fait dépasser sur au moins un critère par ses voisines de cantines vietnamiennes du 13e. Résultat : je l’oublierai rapidement.

Piment d’Or, avenue de Choisy à Paris: un resto quelconque

Si vous vous balladez du côté du métro Tolbiac, à Paris, un détail ne vous échappera pas : il y a des restaurants asiatiques partout. D’ailleurs, c’est un peu mon quartier de prédilection parce que, d’une, je travaille à côté, et surtout, c’est une fourmilière de cantines pas chères. Idéal quand on est accro au resto… Problème : comme j’en ai testés un certain nombre, j’ai beaucoup d’éléments de comparaison, et je deviens plus exigeante. Alors, quid du Piment d’Or ? Pas grand chose, j’ai vu mieux dans les environs.

Soupe de nouilles à la saïgonnaise (7,40 €): rien de captivant

La cuisine : Pour manger un phô, je préfère Song Huong. Si vous préférez un plat cuisiné du genre vermicelles + viande préparée, filez à la Tonkinoise où l’on se régale à prix mini (7 € l’assiette copieuse).

Le service : Les serveurs du Piment d’Or font leur boulot, sans plus. Pour trouver un vrai sourire, faites quelques pas sur votre droite : Ngoc Nam est son voisin de trottoir.

Le cadre : La petite salle jaune n’est pas vilaine, juste passable. Dans le genre vraie cantine vietnamienne où l’on mange serré à ses voisins dans une ambiance conviviale, je préfère le Pho 14. Je retiens aussi le Bambou où la déco est relativement soignée pour le quartier.

Crêpes de lune aux crevettes (7,50 €): fade et assez gras

Bonus : Au métro Tolbiac, mon favori reste encore Lao Lane Xang. C’est un peu plus cher (15-20 € le repas) mais c’est délicieux et vous serez accueilli comme il se doit par la famille Rouammit.

Le Piment d’Or
111 avenue de Choisy, 75013 Paris (voir carte des restos)
01.53.79.20.60

Posté parAude dans les catégories 13e arrondissement,Asiatique,Bo bun,de 0€ à 15€,Vietnamien et il y a (4) incroyables commentaires