Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants Romantique

Le Café Marly, le Louvre plein les yeux

C’est la crise, certes, mais de temps en temps il faut lâcher prise et s’accorder quelques folies… Ma folie du week-end, je l’ai passée au Café Marly avec sa vue exceptionnelle sur le musée du Louvre et la Pyramide.

Le Café Marly face à la Pyramide du Louvre

La vue : exceptionnelle. Musée du Louvre, me voilà. Ici, on le mange avec les yeux, et plutôt deux fois qu’une. Mais un détail fait toute la différence. Ici, point de cohue touristique. Je suis juste tranquillement attablée avec un rayon de soleil qui chatouille l’épaule. Plaisir.

La carte : pas donnée. Je me suis un peu enflammée dans la vidéo. Le coca est à 5 euros, et non à 6, ce qui est déjà pas mal ! Je n’avais pas de gentil mécène pour m’offrir une salade de tomate mozzarella à 14 euros ou un carré d’agneau à 28 euros (en même temps en plein après-midi, l’envie était limitée), donc je me suis contentée d’une soupe de coco et de mangue. Un parfum de tropiques, mais servi pas assez frais. Dommage, surtout pour 10 euros.

Le service : pas au point. Notre serveur était gentil, mais pas pro. Il ne connaissait pas la carte et surtout, il a embarqué la monnaie avec un grand « merci ». L’euro qu’il devait nous rendre, on ne l’a jamais revu. Je veux bien donner un pourboire, mais que le serveur le prenne automatiquement, c’est gonflé ! Mais… la vue, toujours la vue.

A essayer au moins une fois pour le plaisir du Louvre, surtout si vous êtes avec des touristes. Si vos amis sont Japonais, le Café Marly devient carrément un passage obligatoire.

Le Café Marly
93 rue de Rivoli, 75001 Paris (situer sur la carte)
01.49.26.06.60

Terrasse avec belle vue à Paris : Jardins Plein Ciel (hôtel Raphaël), Tokyo Eat (palais de Tokyo), Café de l’homme (dans le musée de l’Homme), les cafés place du Trocadéro

Posté parAude dans les catégories 1er arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,de 30€ à 60 €,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel,Vue exceptionnelle et il y a (4) incroyables commentaires

La Véranda, pour une balade à Versailles

La Véranda du Trianon Palace, à Versailles, j’y suis allée l’année dernière. Gros coup de cœur. Face aux avis contrastés de la blogosphère gastromiam, j’ai voulu y retourner pour vérifier que la première fois n’est pas forcément la meilleure… Résultat : toujours du bon, mais aussi (aïe !) du moins bon.

La Véranda à Versailles

J’aime toujours…

> La vue sur les moutons du parc du château de Versailles. La grande terrasse en pleine verdure est exceptionnelle.

> La cuisine soignée et raffinée. J’ai trouvé la carte moins inventive que la dernière fois, mais les préparations sont toujours soignées avec de bons produits. Mon plat, un trio de poisson ne me laisse pas de grand souvenir…

Panaché de poissons

En revanche l’entrée, un enivrant risotto de homard était parfaite.

Risotto au homard

Le dessert, un riz au lait léger comme un nuage assorti d’un sorbet à la fraise, me fait encore sourire de gourmandise en y repensant. La preuve que les fins plaisirs ne sont pas forcément les plus sophistiqués.

Riz au lait, sorbet fraise

J’aime moins…

> Le mobilier pourpre et noir pseudo hôtel Costes, élégant certes, mais un peu froid dans ce cadre royal. Cela dit, le restaurant vient de déménager et la déco n’était pas complètement achevée quand j’y suis allée.

> Le service, à qui il manque une âme. Les filles respirent l’école d’hôtellerie, entre sourires formels et gestes encadrés Dans les faits, le parcours est sans faute. Mais il leur manque un peu de chaleur humaine. Où sont passés les serveurs si simples et naturels que j’avais vus l’année dernière ?

Alors, faut-il y aller ? Oui, surtout s’il fait beau, car sous la grisaille la vue perd de son intérêt. De préférence l’été pour profiter de la grande terrasse. Quitte à faire le déplacement jusqu’à Versailles, autant s’offrir le packaging : visiter le château avec un touriste, faire le tour du Grand Canal en famille ou explorer les recoins du hameau de la Reine avec son amoureux.

Bon à savoir : Formule entrée-plat-dessert = 44 euros. Entrée/plat ou plat/dessert = 38 euros.

La Véranda
Trianon Palace
1 boulevard de la Reine, 78000 Versailles
01.30.84.50.00

voir carte des restos

Bons restaurants à Versailles : La Marée de Versailles (poisson), L’Harmonium (traditionnel)

Restaurant avec belle terrasse : Tokyo Eat (restaurant du musée d’Arts modernes), Jardins Plein Ciel (terrasse de l’hôtel Raphaël)

La Véranda (Versailles) sur la blogosphère : François Simon, Table à Découvert, Julot les Pinceaux ont aimé ; Chrisoscope, Oanèse, Le Fooding déçus.

Posté parAude dans les catégories Banlieue,Bistrot,de 30€ à 60 €,En groupe,Gastronomique,Ouvert le dimanche,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel,Vue exceptionnelle et il y a (7) incroyables commentaires

La Marée de Versailles

Amateur de Captain Iglo, ce resto devrait te convaincre de laisser tes poissons carrés au panier. Son nom est explicite: la Marée de Versailles. Sur la place du marché, voilà un joli restaurant pour se régaler de poissons et crustacés.

Il est bon ton poisson ? Et comment ! Frais, de qualité et bien préparé : que demander de plus ? Mais commençons par le commencement, avec des langoustines pochées au bouillon et brunoise de melon. La brunoise ? Comprendre de minuscules dés. Joliment présenté, ce doux duo sucré-salé tiède-froid est idéal pour l’été.

Suit un beau filet d’aigle bar en plat du jour, à la chair dodue et très goutue. Enroulée dans une feuille de bananier, la purée maison laisse filer quelques grumeaux. Aussi beau que bon.
Dernière étape, une gaufre maison (un peu trop cuite) et ses boules de glace… maison, s’il vous plaît. La framboise est bonne. Le pain d’épice s’en sort bien mais n’atteint pas Berthillon. Last but not least, une singulière glace coco curry. Je n’en prendrai pas 3 boules mais il faut goûter pour l’expérience gustative.
Il est beau ton resto ? Comme dans un bateau ! L’intérieur tout en bois est élégant et chaleureux. Aux beaux jours, je vous conseille la terrasse sur une rue pavée face aux halles du marché.

La Marée, un joli restaurant versaillais

Zéro défaut ton resto ? Il y en a un : le serveur. A rôder de tables en tables avec ce coup d’œil faussement discret pour surveiller nos assiettes et les retirer trop rapidement, c’en devenait agaçant voire stressant. Pas dramatique mais c’est le genre de détail qui peut gâcher un repas.

Et l’addition ? Autour de 50 €. Si vous n’avez pas de gentil Mécène pour vous inviter, reportez-vous sur le menu du marché à 31 €.

Fermé le dimanche et lundi.

La Marée de Versailles
22 rue au Pain, 78000 Versailles (voir carte des restos)
01.30.21.73.73

Autre bon restaurant à Versailles : La Véranda, L’Harmonium.
Restaurant de poisson : Gaya Rive Gauche (de Pierre Gagnaire)

Posté parAude dans les catégories Banlieue,de 30€ à 60 €,En groupe,Gastronomique,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a déjà (1)Commentaire

L’auberge Nicolas Flamel

Elle servait jadis de refuge pour les pauvres. Elle accueille désormais les gourmands parisiens. Bienvenue dans l’auberge Nicolas Flamel, la plus vieille maison de Paris. Ce restaurant est beau mais, malheureusement, pas très bon.

La plus vieille maison de Paris au 51 rue de Montmorency (3e)

Une maison chargée d’histoire. Le plus intéressant dans ce restaurant, c’est d’observer la façade. Nicolas Flamel, l’homme qui dit avoir découvert le secret de la Pierre philosophale (il paraît qu’il fait une apparition dans Harry Potter, avis aux fans de sorcellerie !), l’a faite construire en 1407 dans cette minuscule rue de Montmorency, dans le Marais. A l’intérieur, l’esprit moyen-âgeux a été conservé avec des murs en pierres apparentes pour un dîner aux chandelles. Une atmosphère des plus romantiques.

Ambiance tradi-chic à l’auberge Nicolas Flamel

Une assiette un peu pauvre. Après avoir fait le plein d’histoire, à l’attaque ! Malheureusement, mes couverts se sont ennuyés dans ces pâles assiettes. Le chef propose 3 menus entre 31 et 55 €. J’ai pris le moins cher, budget oblige. Les plats sont finalement plus agréables à lire sur la carte qu’à déguster… Je commence par une «tarte fine de purée de poivrons rouges et miettes de fêta, grosses crevettes Black Tiger poêlées à la persillade, bouquet de roquette». Tout ça pour une tarte bien simplette que j’aurais pu faire moi-même.
Le dos de cabillaud se révèle sans goût. Seule la «tarte des Demoiselles Tatin aux figues et crème légère montée au caramel» s’en sort la tête haute. Ouf, je termine sur une bonne note !

Faut-il payer pour bien manger ? Selon un copain habitué du lieu, le menu dégustation à 55 € est délicieux. Je veux bien le croire, mais un restaurant où il faut choisir ses plats est-il un bon restaurant ? Je ne pense pas. Certes, 31 € pour un menu à 3 plats, ça reste raisonnable. Mais s’il n’y a pas de plaisir, c’est quand même dommage.

L’Auberge Nicolas Flamel
51 rue de Montmorency, 75003 Paris (voir carte des restos)
01.42.71.77.78

Dans la catégorie «restaurant romantique», j’ai aimé : Le bar de l’hôtel Raphaël, la Madonnina (italien), Lei (italien un peu plus cher).

Posté parAude dans les catégories 3e arrondissement,de 30€ à 60 €,Gastronomique,Insolite & original,Romantique,Traditionnel et il y a (12) incroyables commentaires

Jardins Plein Ciel, terrasse de l’hôtel Raphael

Superbe, magique… La terrasse de l’hôtel Raphael est une merveille, un petit coin de paradis perché au 7e étage de l’hôtel avenue Kleber. Luxe, calme et volupté, voilà ce qui vous attend sur cette terrasse avec vue sur la Tour Eiffel.

Terrasse avec vue sur la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe

De l’hôtel Raphaël, je connaissais le bar, chic et cosy. Mais la terrasse de l’hôtel Raphaël est juste… trop. Trop bien, trop belle (et trop chère, ça va de paire !). Ce n’est pas pour rien qu’elle s’appelle « Les Jardins Plein Ciel ». Tout est dans le titre. La vue sur Paris est époustouflante avec un tour d’horizon à 360 degrés sur l’Arc de Triomphe, le Grand Palais, la Tour Eiffel. Mais trêve de papotage. Place aux images :


Profitant d’une après-midi ensoleillée avec mon mécène préféré, j’étais là, posée, tranquille, face à un smoothie de fruits rouges maison et un panna cotta à la pêche pochée. C’est frais, léger, parfait pour fêter le début de l’été.

Smoothie de fruits rouges (25 €) et panna cotta de pêche (13 €)

L’instant est magique, hors du temps, hors de Paris. Mais pour atteindre le Graal, il faut mettre le prix. Indice coca : 12 €. Cocktails à 25 €, pâtisseries 13 €… Un petit luxe de temps en temps, c’est bon pour la santé !

Bon à savoir : Terrasse ouverte tous les jours à partir de 15h30. Déjeuner et dîner sur réservation. Menus à 73 € le midi, 93 € le soir.

Les Jardins Plein Ciel
Terrasse de l’hôtel Raphael
17 avenue Kleber, 75016 Paris (voir carte des restos)
01.53.64.32.30

Autres terrasses avec vue sur la Tour Eiffel : Tokyo Eat (restaurant du Palais de Tokyo), Le Café de l’Homme, les cafés place du Trocadéro.

Posté parAude dans les catégories 16e arrondissement,Avec enfants,Bistrot,de 15€ à 30 €,Insolite & original,J'adore,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel,Vue exceptionnelle et il y a (6) incroyables commentaires

Le Doudingue, pour charmer votre Belle à Montmartre

Messieurs, si vous cherchez un restaurant romantique où emmener votre Belle, le Doudingue devrait vous plaire. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce restaurant discret et cosy sur la butte Montmartre.

Le Doudingue, un bar-restaurant sympa à Montmartre

Mon beau Paris. Avant d’atteindre la rue Durantin, une petite marche et un peu de grimpette dans un quartier de charme. Ainsi, vous démontrez à votre Belle que non, Montmartre ne se résume pas à la place du Tertre.

Après toi. La devanture pourpre du Doudingue ne laissera pas la Belle indifférente, tout comme la déco intérieure kitsch et rococo qui créé une ambiance cosy et girly. Et si l’humeur vous en dit, il y a même l’option micro terrasse avec, le soir, une belle lumière du soleil couchant… Si ça, ce n’est pas romantique !

Le Doudingue, c’est au 24 rue Durantin à Paris

Tout le plaisir est pour toi. Belle trouvera son bonheur sur la carte brève mais bien choisie. Pour parfaire sa ligne, une fricassée de jeunes pousses de légumes ou pour satisfaire ses papilles, un bon médaillon de lotte au lard. Quant à vous, vous faîtes le plein de fer avec un pavé de faux filet au vinaigre balsamique.

Médaillon de lotte au lard et tagliatelles fraîches au pistou (17 €)

En dessert, Belle hésite entre les nems au chocolat (plus assez faim) et les glaces artisanales pour finalement prendre un mille-feuilles de tuiles aux fruits exotiques, frais et original, qu’elle ne regrettera pas. Vous optez pour un excellent cheese cake au zeste de citron vert.

Délicieux mille-feuilles de tuiles aux fruits exotiques (8,50 €)

Tout le plaisir est pour vous (aussi). Comme vous avez pris le menu à 23 €, pas de mauvaise surprise à l’addition. Certes, vous auriez bien vu 2 € de moins par tête. En même temps, le Doudingue soigne les détails : des olives au curry en apéro, du pain aux herbes de provence, une carafe d’eau fraîche renouvelée spontanément, une serveuse discrète et accueillante… Autant de bonus qui font sourire votre Belle. Et ça, ça vaut bien 2 euros.

Bon à savoir : Menu à 23 euros entrée-plat ou plat-dessert, 28 euros la totale. La carte change tous les trois mois, en fonction des saisons. Ouvert tous les jours de 17h à 2h. Le dimanche, brunch de 12h à 17h puis service jusqu’à minuit.

(Prix et horaires mis à jour le 2/2/2011)

Le Doudingue
24 rue Durantin, 75018 Paris (voir carte des restos)
01.42.54.88.08

Restaurants sympas sur la butte Montmartre : Pepone Café (pizzeria), Le Relais Gascon (salades géantes), Le Carajas (brésilien).

Boire un verre à Montmartre : Lux Bar (super sympa et pas cher en happy hour)

Posté parAude dans les catégories 18e arrondissement,Bistrot,de 15€ à 30 €,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (10) incroyables commentaires

La Véranda du Trianon Palace

Cadre, service, assiette et rapport qualite/prix : il a tout bon. Qui ? Le restaurant du Trianon Palace, à Versailles. Pas celui de Gordon Ramsay. Je vous parle de La Véranda, l’autre restaurant qui a vue sur le parc. Un coup de cœur.

Le Trianon Palace, un hôtel de charme dans le parc de Versailles

J’ai vraiment envie de défendre ce restaurant. Envie de vous donner l’envie. Il faut dire que Versailles, c’est un peu mon fief. J’y ai grandi. Malgré les colliers de perle, malgré les jupes marine Cyrillus, je reste attachée à cette ville. Mais je sors du sujet, car il n’y a pas besoin d’être Versaillais pour apprécier la Véranda.

Le cadre déconnecte de la jungle urbaine. Le Trianon a subi un lifting en profondeur. Gordon Ramsay a remplacé Gérard Vié. Le bar a déménagé dans la galerie. Et la Véranda est née. Elle hérite d’un emplacement de choix, à la place des Trois Marches, avec vue sur le parc. D’où l’intérêt de venir pour déjeuner et se décontracter. Cet été, je vous laisse imaginer le bonheur sur la terrasse…
La décoration, quant à elle, est très réussie (ça rattrape le Dali). Le mobilier contemporain noir et blanc se moule avec élégance dans le bâtiment classique du Trianon sans heurter l’histoire de nos royaux Louis.

Les serveurs sont généreux. On est loin du «service discret et efficace», voire effacé, des restaurants chics. Ici, les serveurs sont sincères, humains. Et parce qu’ils connaissent bien la carte, ils sont de bons conseils.

La Véranda, le restaurant du Trianon Palace en images


C’est délicieux. Acte 1 :
Risotto à la chicorée de Trévise et parmesan à l’huile de chorizo. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, le chef cuisinier italien ne rigole pas avec le fromage ! Un excellent risotto baigné dans la douceur du parmesan et musclé par les pointes de chorizo.

Acte 2 : Noix de Saint Jacques cuites à l’étouffée avec céleri et shiitake. Ces noix d’Erquy ont un goût plus prononcé que les traditionnelles, mises en valeur par une fine sauce. Un régal.

Acte (presque) 3 : Le chef du restaurant, adorable, nous offre un échantillon de sorbet au basilic. Original et subtil.

Acte 3 : Le fondant au chocolat maison et sa glace caramel. La seule vue du chocolat qui coule de sa forteresse brisée est exquise. Le cacao explose en bouche. Le caramel est une caresse pour le palais… Place au plaisir.

Bon à savoir : Comptez 50 € le repas. En bonus, et c’est gratuit, une promenade dans le parc de Versailles pour dire bonjour aux moutons et aux chevaux qui broutent devant le Trianon.

Edit du 11 juillet 2009 : J’y suis retournée… Résultat ici.

La Véranda
Trianon Palace
1 boulevard de la Reine, 78000 Versailles
01.30.84.50.00

voir carte des restos

Bons restaurants à Versailles : La Marée de Versailles (poisson), L’Harmonium (traditionnel)
Autres restaurants chics : Gaya (de Piere Gagnaire), Le Dali (restaurant de l’hôtel Meurice), Le Benkay (japonais, dans l’hôtel Novotel).

Posté parAude dans les catégories Banlieue,de 30€ à 60 €,En groupe,Gastronomique,J'adore,Ouvert le dimanche,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (12) incroyables commentaires