Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Restaurants Ouvert le dimanche

L’Ile

Le business branché, vous connaissez ? Pour s’en faire une idée, rendez-vous à l’Ile, à Issy-les-Moulineaux. Sous la véranda, avec vue sur les arbres, ce restaurant est bon, beau… Mais bruyant, dommage.

L’Ile, un restaurant bien nommé sur l’île Saint-Germain

Le lieu :
– Loin des voitures, juste après la frontière «Paris». Bienvenue en banlieue.
– Des arbres, des fleurs et du calme sur l’île Saint Germain. Au revoir Paris.
– Un bâtiment style Napoléon III avec beaucoup d’allure décoré avec goût.

Les gens :
– Des clients venus en voisin des quartiers d’affaires de Boulogne et Issy-les-Moulineaux. Votre voisin travaille forcément dans la pub ou la télé.
– Le dimanche, beaucoup de bambins et de familles réunies pour le repas dominical avec magiciens et animations.
– Des serveurs en noir «discrets et efficaces».

Brochettes de poulet tandoori et risotto (20 €): pas mal

La carte :
– Une cuisine française moderne avec une touche de world food.
– Des brochettes de poulet tandoori honnêtes avec un bon risotto aux champignons (20 €).
– Une excellente dacquoise aux fraises qui sentent bon le marché et un biscuit aux amandes doux pour les papilles (10 €).

Dacquoise aux fraises (10 €): le meilleur pour la fin !

J’aime :
– Le cadre clair idéal pour faire un break. Mais un déjeuner avec Dame Nature, ça se paie avec une majoration de 5 € sur les plats (estimation totalement subjective).
– La formule midi à 21 € entrée-plat ou plat-dessert. A la carte comptez 40-60 € le repas complet.

J’aime pas : Le brouhaha ambiant.

Edit du 21 septembre : J’y suis retournée… version dominicale avec vidéo !

.
L’Ile
170 quai de Stalingrad, 92130 Issy-les-Moulineaux (voir carte des restos)
01.45.09.99.99

Bon restaurant avec véranda : La Véranda (Versailles), Refuge Café (gare de Lyon).

Posté parAude dans les catégories Avec enfants,Banlieue,Bistrot,de 30€ à 60 €,En groupe,Insolite & original,Ouvert le dimanche,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (4) incroyables commentaires

La Véranda du Trianon Palace

Cadre, service, assiette et rapport qualite/prix : il a tout bon. Qui ? Le restaurant du Trianon Palace, à Versailles. Pas celui de Gordon Ramsay. Je vous parle de La Véranda, l’autre restaurant qui a vue sur le parc. Un coup de cœur.

Le Trianon Palace, un hôtel de charme dans le parc de Versailles

J’ai vraiment envie de défendre ce restaurant. Envie de vous donner l’envie. Il faut dire que Versailles, c’est un peu mon fief. J’y ai grandi. Malgré les colliers de perle, malgré les jupes marine Cyrillus, je reste attachée à cette ville. Mais je sors du sujet, car il n’y a pas besoin d’être Versaillais pour apprécier la Véranda.

Le cadre déconnecte de la jungle urbaine. Le Trianon a subi un lifting en profondeur. Gordon Ramsay a remplacé Gérard Vié. Le bar a déménagé dans la galerie. Et la Véranda est née. Elle hérite d’un emplacement de choix, à la place des Trois Marches, avec vue sur le parc. D’où l’intérêt de venir pour déjeuner et se décontracter. Cet été, je vous laisse imaginer le bonheur sur la terrasse…
La décoration, quant à elle, est très réussie (ça rattrape le Dali). Le mobilier contemporain noir et blanc se moule avec élégance dans le bâtiment classique du Trianon sans heurter l’histoire de nos royaux Louis.

Les serveurs sont généreux. On est loin du «service discret et efficace», voire effacé, des restaurants chics. Ici, les serveurs sont sincères, humains. Et parce qu’ils connaissent bien la carte, ils sont de bons conseils.

La Véranda, le restaurant du Trianon Palace en images


C’est délicieux. Acte 1 :
Risotto à la chicorée de Trévise et parmesan à l’huile de chorizo. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, le chef cuisinier italien ne rigole pas avec le fromage ! Un excellent risotto baigné dans la douceur du parmesan et musclé par les pointes de chorizo.

Acte 2 : Noix de Saint Jacques cuites à l’étouffée avec céleri et shiitake. Ces noix d’Erquy ont un goût plus prononcé que les traditionnelles, mises en valeur par une fine sauce. Un régal.

Acte (presque) 3 : Le chef du restaurant, adorable, nous offre un échantillon de sorbet au basilic. Original et subtil.

Acte 3 : Le fondant au chocolat maison et sa glace caramel. La seule vue du chocolat qui coule de sa forteresse brisée est exquise. Le cacao explose en bouche. Le caramel est une caresse pour le palais… Place au plaisir.

Bon à savoir : Comptez 50 € le repas. En bonus, et c’est gratuit, une promenade dans le parc de Versailles pour dire bonjour aux moutons et aux chevaux qui broutent devant le Trianon.

Edit du 11 juillet 2009 : J’y suis retournée… Résultat ici.

La Véranda
Trianon Palace
1 boulevard de la Reine, 78000 Versailles
01.30.84.50.00

voir carte des restos

Bons restaurants à Versailles : La Marée de Versailles (poisson), L’Harmonium (traditionnel)
Autres restaurants chics : Gaya (de Piere Gagnaire), Le Dali (restaurant de l’hôtel Meurice), Le Benkay (japonais, dans l’hôtel Novotel).

Posté parAude dans les catégories Banlieue,de 30€ à 60 €,En groupe,Gastronomique,J'adore,Ouvert le dimanche,Romantique,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (12) incroyables commentaires

La Cordonnerie

Si vous êtes fauché, voici LE bon plan. En plus d’être l’un des bars les moins chers de Paris, la Cordonnerie permet de manger gratuitement. Vous avez bien lu. Chaque jeudi et samedi, c’est couscous gratuit rue Saint Denis.

Les sex shops ont quitté la rue Saint Denis. Pas la Cordonnerie

La Cordo a été mon QG pendant quelques années. Puis la valse des gérants m’a fait déserter ce bar un peu pourri de la rue Saint Denis. L’affaire est aujourd’hui menée par Rachid. La déco n’a pas changé, les prix sont toujours aussi bas. Mais la clientèle a évolué. Désormais, il y a du monde à la Cordonnerie. Hé oui, les habitués scotchés au comptoir avec leur demi de bière ne sont plus seuls à bord. La Cordo serait-elle devenue the place to be ? J’en ai bien l’impression.

Le couscous gratuit du jeudi/samedi : le must de la Cordonnerie

La Cordo = le bar le moins cher de Paris. Avec le Lux, c’est en tout cas l’un des moins chers : 4 € la pinte, 2,50 € en happy hour, 3 € le coca, 5 € le mojito spécialement grand avec de la menthe fraîche. La Cordo fait du low cost.

La Cordo = restaurant gratuit. Vous ne rêvez pas. Ici, on mange gratuitement tous les jeudis et samedis. Rachid et son équipe offrent de généreux couscous qui ne sont même pas mauvais. Ca ne vaut pas celui de L’Homme Bleu, bien sûr. Mais il y a quand même un morceau de bœuf avec des légumes et une semoule très correcte.

La Cordo = avec tous mes potes. Il y a la de place à la Cordo. Au pire, on se serre. Un coup à table, un coup au bar. Pas de formalité. C’est aussi pour ça qu’il n’y a pas de prix «au bar». Un grand comptoir, des tables, une télé pour les soirs de match et voilà.

La Cordonnerie réunit une clientèle de tous âges et tous milieux

Couscous gratuit le jeudi et samedi à partir de 20h.

La Cordonnerie
28 rue Greneta, 75002 Paris (voir Resto-Map)
01.40.28.95.35

Couscous gratuit : French K-Wa (Avron, 20e)
Bars dans le même quartier : Le Café, Le Tambour.
Bar sympa et pas cher : Les Pères Populaires (20e), Le Crocodile (Luxembourg)

Posté parAude dans les catégories 2e arrondissement,Couscous & Tajine,de 0€ à 15€,En groupe,Oriental,Ouvert le dimanche et il y a (20) incroyables commentaires

Un café place du Trocadero

Où boire un verre place du Trocadéro ? Les 6 cafés de la place sont tous chers, touristiques et m’as-tu vu (tout ce que j’aime…). Pourtant, à chacun son style, son ambiance et ses prix. J’ai mené l’enquête.

Café le moins cher = 3 € au Malakoff. Le plus cher = 4,50 € à Carette

Revue des troupes de droite à gauche, quand vous êtes dos à la Tour Eiffel.

L’Ancien Trocadéro, le plus simple. C’est aussi le plus petit, le plus discret. La clientèle plus âgée que dans les autres cafés n’est pas là pour se montrer. Evitez la salle aussi moche que bruyante. Préférez la petite terrasse à l’ambiance décontractée. Café à 3,40 €, demi à 4,70 €.
2 place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris – 08.99.69.06.21

Le Coq, le plus m’as-tu vu. Il se démarque clairement des autres avec sa grande terrasse cernée d’une haie, des serveurs en costard et une déco intérieure design. Dress code : lunettes de soleil géantes, UV, it bag dernier cri. Et un porte-feuille bien garni. Café à 4 €, demi à 5,50 €.
2 place du Trocadéro, 75016 Paris – 01.47.27.89.52

Chocolat fondu + lait = bon chocolat chaud au Malakoff (4,80 €)

Café Kleber, le plus traditionnel. Serveurs en pingouin, intérieur classique, le Kleber ne se distingue en rien de ses voisins. La terrasse délimitée par une vitre offre une superbe vue sur la sortie de métro ou sur les pots d’échappement de l’avenue Kleber. Au suivant. Café à 3,50 €, demi à 4,60 €.
4 place du Trocadéro, 75016 Paris – 01.47.27.86.65

Carette, le plus gourmand. Bienvenu dans le café le plus cher de la place du Troca. Ce salon de thé propose une ribambelle de pâtisseries et crêpes à 7 €. Le service est exclusivement féminin. Dégagée de toute sortie de métro, c’est l’une des terrasses les plus agréables. Café à 4,50 €, pression 40 cl à 8 €.
4 place du Trocadéro, 75016 Paris – 01.47.27.98.85

Le Malakoff, le moins cher. La terrasse est agréable, bien que face à une sortie de métro. La clientèle est jeune, issue des beaux quartiers de Paris. Les serveurs sont sympa, l’intérieur sobre et moderne. Pour les prix et la relative simplicité des lieux, c’est mon préféré. Café à 3 €, demi à 3,80 €.
6 place du Trocadéro, 75016 Paris – 01.45.53.75.27

Vue imprenable sur la Tour Eiffel au Café du Trocadéro

Le Café du Trocadéro, la plus belle vue.
Voici la seule terrasse avec vue sur la Tour Eiffel. C’est aussi la première à l’ombre quand le soleil se couche. On ne peut pas tout avoir. Café à 3,50 €, demi à 5 €.
8 place du Trocadéro, 75016 Paris – 01.44.05.37.00
.
Restaurant avec terrasse avec vue sur la Tour Eiffel : Tokyo Eat (restaurant du Palais de Tokyo), Jardins Plein Ciel (terrasse de l’hôtel Raphael), Café de l’Homme (restaurant du musée de l’Homme)

Posté parAude dans les catégories 16e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,Ouvert le dimanche,Terrasse & Jardins,Traditionnel,Vue exceptionnelle et il y a (15) incroyables commentaires

Le Café de l’Homme

Restaurant avec belle vue sur la Tour Eiffel. C’est comme ça qu’on me l’a vendu. La vue est sûrement imprenable sur la terrasse estivale. Mais en salle, à part les prix, je n’ai rien vu d’extraordinaire.

Tarifs affichés : café à 4 €, demi à 6 € et cocktail à 12. C’est cher, mais une vue, ça se paie. Le problème, c’est qu’au Café de l’Homme, il n’y en a pas dans la version hiver. Les grandes fenêtres sont à l’ombre d’une énorme statue qui obstrue la vue sur notre chère Dame de Fer.

Alors qu’est-ce qu’on voit ?

D’abord, une grande salle à la déco branchouille. Il y a 5 ans, c’était sûrement hype. Aujourd’hui, ça fait cheap. Ensuite, une clientèle hétéroclite mêlant touristes, personnes âgées, jeunes Nappy. Et Titouan Lamazou en pleine conversation avec une journaliste (allez voir son expo, c’est magnifique).

La vue depuis l’intérieur du Café : il y a mieux

«Bonjour, qu’est-ce que je vous sers ?» J’aurais aimé l’entendre. Mais la serveuse aussi jolie qu’antipathique ne nous a pas dit un mot, si ce n’est : «Je dois encaisser». J’aurais bien craqué pour une gaufre à 10 €. Mais j’ai préféré le marchand ambulant sur l’esplanade du Trocadéro. Et là, la vue est imprenable.

On reviendra aux beaux jours sur la terrasse dévorer des yeux la Tour Eiffel et croquer une salade bio à 15 € ou un filet de bœuf à 32 €.

.

Le Café de l’Homme
17 place du Trocadéro, 75016 Paris (voir carte des restos)
01.44.05.30.15

Terrasse avec vue sur la Tour Eiffel : Tokyo Eat (restaurant du Palais de Tokyo), Jardins Plein Ciel (terrasse de l’hôtel Raphael), les cafés place du Trocadéro.

Posté parAude dans les catégories 16e arrondissement,Bistrot,de 0€ à 15€,J'aime pas,Ouvert le dimanche,Terrasse & Jardins,Traditionnel,Vue exceptionnelle et il y a (18) incroyables commentaires

L’Imperial Choisy

Mise en situation : je suis dans le 13e à la recherche d’une nouvelle adresse. J’entre à l’Impérial Choisy, un restaurant chinois qui a le mérite de proposer une cuisine pas grasse, mais pas excellente pour autant.

Plus calme que l’intérieur, la terrasse a vue sur les tours du 13e


A cheval sur mon vélo, je pars explorer la Nuit Blanche parisienne. Il faut d’abord faire le plein d’énergie. Ce sera à l’Imperial Choisy qui présente un sérieux atout : une file d’attente asiatique.

Ici, pas de mélange des genres artificiel. C’est un restaurant chinois. Point. L’intérieur est d’ailleurs digne de toute cantine qui se respecte : une kitchenette avec viandes cuites suspendues, murs blancs et infos chinoises à la télé. Tiens, ça me rappelle le Hao Hao voisin.

Du très bon au très fade

Je tente les spécialités maison que sont la soupe aux algues (12 €) et le mouton braisé à partager (9 €). La soupe est, comment dire, singulière. Ah ça, c’est sain ! Pas une once de gras, ni de goût d’ailleurs. C’est plus le demi-litre de bouillon qui calme ma faim que les quelques crevettes et morceaux de calamars qui nagent entre les algues. La soupe de nouilles au porc laqué de Mister Q est un peu fade. En revanche, le mouton est bon. Voilà qui rattrape l’affaire.

La soupe aux algues, bof. Le mouton braisé, miam

Alors, faut-il y aller ? Mouif, seulement si vous cherchez une nouveauté et que vous avez déjà testé les bonnes cantines voisines que sont Fleurs de Mai et la Tonkinoise.

L’Imperial Choisy
32 avenue de Choisy, 75013 Paris (situer sur la carte)
01.45.86.42.40


Bons restaurants chinois ici : Le Pacifique, Fleurs de Mai, Nouveau Village Tao Tao.

Posté parAude dans les catégories 13e arrondissement,Asiatique,Chinois,de 15€ à 30 €,En groupe,Ouvert le dimanche et il y a (6) incroyables commentaires

La Bellevilloise

La Bellevilloise, c’est un espace dédié à la culture entre concerts, expos et clubbing. C’est aussi un restaurant dans la magnifique halle aux oliviers et un bar très sympa. Avec option terrasse sur le toit.

Une terrasse sur le toit entre verdure et ciel bleu

Hier après-midi, j’ai découvert l’une des terrasses les plus insolites du 20e. Au fond de la cour, un escalier mène sur un petit toit aménagé en bar. Avec ses plantes touffues, cet espace à ciel ouvert a des allures de jardin aérien. On regrette seulement l’absence de panorama à cause des façades voisines – on n’est qu’au 1er étage.

Pour dîner, rendez-vous dans la superbe halle aux oliviers. Sous une grande verrière qui illumine la pièce, les tables sont disposées entre, voire autour des troncs. Dépaysement garanti.

A la carte, des plats traditionnels entre 11 et 17 € que je n’ai pas (encore) goûtés. Mon porte-feuille m’a suggéré d’être raisonnable avec un soda à 3,80 € (4 € le demi).

De la coopérative ouvrière aux concerts pour bobos

La Bellevilloise, c’est donc un bar/resto original à l’histoire toute aussi singulière. Fondée après la Commune de Paris, en 1877, ce fut d’abord une coopérative ouvrière. Le bâtiment de la rue Boyer fut construit quelques années plus tard, en 1910. La Maison du Peuple de la Bellevilloise se voulait lieu d’éducation et d’animation pour les ouvriers du quartier.

Sous une grande verrière, on s’assoit parmi les oliviers centenaires

Une vocation toujours intacte. Sauf qu’aujourd’hui, les ouvriers ont été remplacés par une clientèle de bobos trentenaires.

A chaque jour son concert ou son expo. La Bellevilloise accueille notamment la Bande Passante, la très chouette émission musicale de RFI enregistrée en public.

Ouvert du mercredi au vendredi de 17h30 à 1h30, le week-end à partir de 11 heures.

.
La Bellevilloise
19-21 rue Boyer, 75020 Paris (voir carte des restos)
01.46.36.07.07

Autre bar sympa (et pas cher) dans le 20e : Les Pères Populaires

Salle de concert dans le 20e: La Miroiterie

Posté parAude dans les catégories 20e arrondissement,Avec enfants,Bistrot,de 15€ à 30 €,En groupe,Insolite & original,Ouvert le dimanche,Terrasse & Jardins,Traditionnel et il y a (7) incroyables commentaires