Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Brasserie Chez Fernand, l’ode au rouge vichy

Cher lecteur,

Je suis peu bavarde ces temps-ci car je travaille sur deux gros projets – dont l’un qui concerne le blog, et dont je te parlerai ici prochainement. Pour me rattraper, me voilà avec une adresse tip-top à te conseiller. Le genre de resto qui sent bon la tradition et qui fait honneur au rouge, qu’il soit à la mode vichy, en viande ou au verre. Retiens bien son nom : Chez Fernand, à Saint Germain des Prés. Une valeur sûre où aller avec…

Des amis informés. Dans la famille Fernand, vous avez l’aîné rue Guisarde (celui dont il est ici question), le frangin du même nom rue Christine, enfin le P’tit Fernand rue Lobineau. Précisez bien le nom de la rue au moment de fixer le rendez-vous, sinon c’est le bordel garantie. Croyez en mon expérience. (Je ne vous parle même pas de la brasserie Chez Fernand boulevard du Montparnasse…)

Un dépressif. La chaleur du lieu et la sympathie du service lui redonneront du baume au cœur. Entre nappes Vichy et couteaux Laguiole, il sera rassurée par tant de tradition. Et si ça ne lui suffit pas, emmenez-le au bar où trinquent les habitués : leur gaieté déteindra forcément sur lui.

Un solide appétit. Je vous préviens : on ne vient pas ici pour maigrir. La cuisine est généreuse, dans tous les sens du terme. Les œufs cocottes sont extra, baignés dans une crème de truffes qu’on se sent obligé de saucer jusqu’à la dernière goutte. Obligé aussi de gratter l’os à moelle (la vie est trop dure) accompagnant l’entrecôte, spécialité maison. Cuisson respectée, morceau de belle facture, purée maison comme il se doit.

A ce stade, je ne vous cache pas que je n’ai déjà plus faim, bien que n’ayant pas mangé la moitié de l’entrecôte. Mais il serait indigne de faire l’impasse sur les desserts. La soupe de fraises est pleine de goût. Quant au baba, vous l’arrosez vous-même de rhum. A l’ancienne. J’aime.

Un budget sans excès. Comptez 40 € par tête. Mais honnêtement, à moins d’avoir un appétit d’ogre, vous n’arriverez pas à enchaîner 3 plats sans un coup de main du voisin. En partageant l’entrée et le dessert (ou en ne prenant qu’un des deux), l’addition tombe à une trentaine d’euros.

Bon à savoir : Ouvert tous les jours de 12h à 16h30 puis de 19h à minuit (dernière commande).

Merci Christina pour le filon.

.

Chez Fernand
13, rue Guisarde, 75006 Paris (situer sur la carte)
Métro Mabillon
01.43.54.61.47

Afficher Resto-de-Paris.com sur une carte plus grande

Autre bon bistrot traditionnel : Severo (14e), Glou (Marais), le Petit Pontoise (5e)

Commentaires(5 Responses)

Commentaire écrit par Tim d'HotelHotel le mardi 29 mars 2011 a 10:12

Le genre de resto que j’adore et que j’ai toujours du mal à trouver surtout à Paris!

Adresse notée bien au chaud, merci!

Commentaire écrit par Charles le mardi 29 mars 2011 a 10:48

Très beau blog, l’un des meilleurs que j’ai pu trouvé sur le Net. Bonne continuation et merci pour tous vos conseils.

Commentaire écrit par Eko92 le dimanche 31 juillet 2011 a 17:36

Une très bonne adresse! Une soupe froide de tomate et mozza délicieuse, un tartare de boeuf préparé où pour une fois je n’ai rien a rajouter ont fait un repas délicieux. L’accueil est des plus sympathique. Pour ceux qui auraient encore faim pour un dessert, le café gourmand composé des desserts de la carte, est gargantuesque. Merci pour l’info.

Commentaire écrit par Tefy le mercredi 16 novembre 2011 a 15:15

J’ai dîné là bas hier soir. Très bon et on en a pour son argent. Personnel sympa.

Mais en novembre, ils ne servaient plus de soupe de fraises.

Un conseil : faut réserver mais en semaine, le resto était blindé de chez blindé.

Commentaire écrit par Gaêlle Huynh le dimanche 16 décembre 2012 a 15:56

Cuisine plus que correcte, accueil plus qu’incorrect…
Poisson cuisiné à la perfection , vin blanc pour trois filles ( un bon verre chacune , nous prenons la voiture ensuite), salade de fruits un peu confite juste ce qu’il faut.
Mais que dire du procédé consistant à apporter la note, puis l’appareil pour la carte et enfin le patron ou le gérant vient en personne… »Vous allez au bar et nous vous offrons un verre ». Nous déclinons l’offre , lui disant que nous préférons discuter au calme : cela fait presque un an que nous ne nous sommes pas vues !
Remarque grossière sur la note…A partir de quel montant peut-on espérer être bien considéré(e) ?
Nous finissons par régler la note , et seulement la note, manque de chance, il manque 14 centimes. Alors que nous mettons la main au porte-monnaie, magnanime , l’odieux personnage nous en fait cadeau , si nous promettons de ne plus jamais revenir ! Je lui réponds qu’il n’y a aucun risque, vu sa grossièreté , ou goujaterie : aurait-il eu la même attitude en présence d’homme?
L’amie qui avez choisi ce lieu, était déjà venue plusieurs fois sans problème. Ce qui est sûr, c’est qu’hier c’était la dernière fois.
Est-ce une habitude dans le 6ème d’agir de cette façon?
Pour résumer, bonne adresse si vous venez en semaine… Le samedi , si vous voulez être tranquille, cassez votre tirelire, si vous voulez vous attarder à table…

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 28 mar 2011 dans les catégories 6e arrondissement, Bistrot, de 30€ à 60 €, Traditionnel