Resto de paris

Blog guide sur les restaurants à Paris

Au Pied de Cochon

Indémodable, immuable, le Pied de Cochon règne sur les Halles depuis plus de 60 ans. Et pas qu’à moitié puisque le restaurant est ouvert 24h/24. Amateur de bonne cuisine française, de cochon et de soupe à l’oignon, cette brasserie est pour vous.

Le Pied de Cochon, un restaurant ouvert toute la nuit à Paris

Il est 5 heures, Paris s’éveille. De son côté, le Pied de Cochon veille. Ce Cochon-là s’active 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Un bon resto aux Halles, c’est quand même plus sympa qu’un kébab à 4 h du mat’. D’accord, ce n’est pas le même budget mais une fois de temps en temps, on peut se faire plaisir ! (Formules à 21 et 26 €, plats 15-30 €).

Dans le cochon, tout est bon. Pas étonnant alors que le Pied de Cochon ait tout bon sur toute la ligne. La spécialité, c’est le cochon, en boudin, museau ou pied de cochon (avec un nom pareil, il fallait s’y attendre). L’autre star de la carte, c’est la soupe à l’oignon… Un parfum exquis, une épaisse couche d’emmental doré à point, quelques croûtons et des morceaux d’oignon au fond : hummm, un pur régal. Comme elle est copieuse, cette soupe suffit largement pour faire un plat à part entière. Pour seulement 6,90 €, qui dit mieux ?

L’excellente soupe à l’oignon, spécialité maison (6,90 €)

Mr Q, lui, s’est régalé d’un steak tartare de bœuf avec des frites maison. Envie d’un aller-retour ? Pas question. «Ici, on fait du classique», a souri le serveur. J’ai fini avec La vie en Rose, une coupe de glace à la rose, à la fraise, un très bon confit de pétales de roses au fond, le tout surmonté d’un adorable cochonou en meringue (9,50 €). Les glaces sont artisanales et ça se sent. Certes, ça ne vaut pas Berthillon mais ça n’en est pas moins délicieux.

Pour le dessert, j’ai vu la Vie en Rose !

Parigot, tête de veau. Autour de nous, il y avait bien des Parigots, mais aussi des touristes, des hommes d’affaires, des amoureux. Bref, une clientèle hétéroclite venue se détendre dans une ambiance conviviale. Les serveurs y sont sûrement pour quelque chose. Elégants en costume noir, ils sont avenants, de bon conseil et discrets.

Le Pied de Cochon, c’est aux Halles (1er)

Le Pied de Cochon en un clin d’œil, c’est donc
> un restaurant typiquement parisien ouvert 24/24
> un très bon rapport qualité/prix
> un service de qualité… Courez-y !

Le Pied de Cochon
6 rue Coquillère, 75001 Paris (voir Resto-Map)
01.40.13.77.00

Restaurant ouvert la nuit : Le Tambour (Montorgueil).
Bonnes brasseries parisiennes : Lipp, Le Select, Chez André, Chartier (pas cher).

Commentaires(15 Responses)

Commentaire écrit par Jade le dimanche 1 juin 2008 a 21:32

oulala la soupe à l’oignon me fait bien de l’oeil là… et pour le prix en plus, il n’y a pas de quoi se priver!!!

Commentaire écrit par Anonymous le lundi 2 juin 2008 a 16:29

Encore une super adresse.
Un resto ou il n’y a pas besoin de reserver (il y a beaucoup de salles), ouvert tout le temps, pas cher, au service impeccable.
Pour les fumeurs en été il y a même une terrasse sur une rue pavée.

Commentaire écrit par Aude le mercredi 4 juin 2008 a 19:45

@ jade : et encore, ce n’est qu’une photo donc tu n’as pas cette odeur exquise, ces bons morceaux d’oignons, ce bon fromage fondu et dégoulinant… Huuummm, la meilleure soupe à l’oignon de Paris est-elle au Pied de Cochon ? Il va falloir que je m’essaie à d’autres bons restaurants traditionnels pour le confirmer 😉

@ anonyme : pas cher, ça dépend des plats ! Le tartare est à 16 euros, la soupe à 6,90 donc c’est raisonnable étant donné le cadre et le service. Mais si tu veux une belle entrecôte, il faut compter 25-30 euros. Donc il faut choisir ses plats.
Cela dit, entièrement d’accord avec toi sur le reste : le Pied de Cochon est un super resto à Paris :p

Commentaire écrit par Deli le vendredi 6 juin 2008 a 7:04

De toutes tes revues, c’est celle-ci qui me fait pousser un soupir en m’imaginant attablée, tranquilou bilou, en attendant mes plats typiquement français. Et j’aime particulièrement la première photo !

Commentaire écrit par Aude le samedi 7 juin 2008 a 3:38

@ deli : une soupe à l’oignon à new york ? peut-être que ça existe, mais pas aussi bon qu’à Paris… on ne peut pas tout avoir 😉

Commentaire écrit par colibri le jeudi 4 décembre 2008 a 23:41

ma cantine préférée depuis belle lurette… jusqu’à la dernière fois, il y a quinze jours, où, en guise de steack tartare, j’ai vu arriver une sorte de vomi de bébé assaisonné – horreur et damnation pour un amateur de tartare ! – d’avance (chacun ses goûts !)… Quant aux frites, elles sortaient manifestement d’un four et non d’une friteuse… C’est la première fois que je sors peu joyeuse de ce resto, que j’ai vu passer de mains en mains. En dernier lieu, il a été racheté par le groupe du COPENHAGUE (LA MAISON DU DANEMARK) (excellent resto), ce qui se voit à sa nouvelle carte où on peut maintenant trouver le « saumon à la Flora Danica »… Dommage de ne pas respecter l’esprit anciennes halles. Pour les noctambules, après minuit, on voit souvent des artistes, comme dans le temps, venir se restaurer après le spectacle…

Commentaire écrit par moly le mercredi 7 janvier 2009 a 19:29

Je le conseille a tout le monde vivement!!!!

Commentaire écrit par mauron le mercredi 4 novembre 2009 a 23:52

trés décue du pied de cohon,à réserver pour les vrais touristes.cecile.ma

Commentaire écrit par mixlamalice le jeudi 5 novembre 2009 a 5:12

Et ou vont les faux touristes, alors?

Commentaire écrit par Lou le mercredi 25 novembre 2009 a 11:47

J’ai testé hier soir après avoir vu votre article elogieux… et j’ai été assez déçu. Service et cadre sympatique, mais dans l’assiette… aie
En entrée (du jour), une terrine de « je ne sais plus trop quelle partie du cochon » (pardonnez ma mémoire defaillante) aux lentilles à 9 € : fade, presque dépourvue de viande et accompagnée d’une vinaigrette tout aussi aseptisée en gout. Le pain servit à table est mou.
Alors pour la suite, je dois bien avouer que là, c’était surement un très trèèès mauvais choix de ma part, j’ai voulu tester le plat emblematique, THE PLAT : celui bien mis en avant en rouge dans le menu : « le fameux pied de cochon » et là, je dois dire que je n’ai jamais été autant déçu par un plat de toute ma vie (non, non, je vous assure, je n’en fais pas trop).
Mais, car il y a un grand mais, je pense que ma déception réside plus dans mon ignorance de ce qu’est un pied de cochon… Je résumerai par : 75% d’os, 24% de gélatine, 1% de viande. (Je précise qu’il ne sagit pas du pied farci, mais de sa version la plus basique, juste le pied, pané). L’aspect, de la bete, une fois ouverte est si rebutant que je pense etre la seule personne à ma connaissance capable d’oser se risquer à manger un aliment ayant cette texture, matiere, couleur… Je sais, vous vous dite que j’exagère, que je suis surement unn chochotte, et bien figurez vous que non, je fais plutot parti au contraire de ces intrépides que rien n’arrete. Et bien la, il faut avoir le coeur bien accroché. Alors si vous voulez tenter l’experience… allez-y, c’est + de 20€ le pied (alors qu’en boucherie, on vous le cedera pour moins d’1€…)
Pas de gout, une sauce béarnaise des plus navrante et ecoeurante jamais goutée, ainsi que des frites molles et tièdes. Autant vous dire qu’après ça, mon envie de remettre les pied dans ce restaurant n’est que très limitée… Je terminerais néanmoins sur une note d’optimiste, les desserts sont corrects, mais en meme temps vu leur prix, c’est bien le minimum. Le vin, un chinon, était cher et très decevant.

Commentaire écrit par mixlamalice le mercredi 25 novembre 2009 a 16:12

Oui, moi aussi quand j’y avais été j’avais tenté l’assiette cochone ou quelque chose comme ça (queue, oreille, et pied, panés). Je dois avouer que j’ai pas été fan non plus (effectivement, c’est de la gélatine, du cartilage et de la pane. En rajoutant la béarnaise et les frites, le repas est assez vite un calvaire et la digestion difficile).
Cela dit, il est difficile de reprocher au restaurant qu’on n’a pas aimé ce genre de plats. C’est comme les tripes ou l’andouillette, vaut mieux goûter chez soi la première fois, ou juste prendre une bouchée de quelqu’un qui aime ça et commande en connaissance de cause.

Mais bon, même en dehors de ce mauvais choix de plat de ma part, ça n’est pas une brasserie qui m’a particulièrement convaincu.

Commentaire écrit par papou le dimanche 24 janvier 2010 a 19:04

Dommage que le « maitre d’hotel » ne connaise pas le savoir vivre français et ne soit pas à l’ecoute de ses clients meme l’ hypo opera est plus affable dommage pour un retour .

Commentaire écrit par coste le dimanche 31 janvier 2010 a 0:16

Retour du Pied de Cochon, avec le sentiment d’avoir été pris pour l’animal en question !
Un accueil digne d’une administration en crise, un service à côté duquel celui d’un MacDo est aimable et attentionné, et dans l’assiette : du (ème gamme, c’est à dire des platys en pochettes sous vide provenant de cuisines centrales et réchauffés, des portions misérables; huitres grasse (en janvier !!) et glacées, St Jacques etiques, servies dans une sauce réalisée par un plâtrier. Café trasparents. Addition, à 3 : 175 euros.
Si ce n’est pas du vol, ça y ressemble.
Comme on dit : à fuir !!!!!!!

Commentaire écrit par van dongen le samedi 13 mars 2010 a 23:46

Le Pied de Cochon n’est plus ce qu’il était, quand on parle la soupe a l’oignon! Mais si Internet laisse vous croire que c’est toujours comme avant.

La soupe qu’on m’a servie aujourd’hui était vraiment une honte! Peu d’oignons, trop peu de bouillon, beaucoup trop de fromage et pain, et un gout qui ne se laisse pas comparer avec la propre tradition de la maison. Faite sans amour et avec peu d’attention. C’était dégeulace! Il y a des restos a Paris que en servent bien meilleure.

Commentaire écrit par Labo le samedi 2 avril 2016 a 9:25

On y va, parce que c’est connu… L’ambiance est bien parisienne : beaucoup de monde, serveurs en tenue… Mais la qualité n’est que médiocre : plat préparés à l’avance, réchauffés… A éviter pour bien manger….

Ecrire un truc magnifique ou plus simplement donner un avis

Nom
Email
Site web
Alors moi, je veux dire :
 
 
Posté par Aude le 01 juin 2008 dans les catégories 1er arrondissement, Brasserie, de 15€ à 30 €, Traditionnel